Dimanche Sega : Hideki Sato, un héros méconnu

0
112
Hideki Sato

Hideki Sato, né le 5 novembre 1950 sur l’île d’Hokkaïdo, est l’ingénieur principal de la firme au hérisson bleu. On lui doit la plupart des consoles SEGA, de la SG-1000 à la Dreamcast en passant par la Mega Drive ou encore la Saturn. Après être entré chez Sega Enterprises Ltd en 1971, il en fut président entre 2001 et 2003 succédant à Shoichiro Irimajiri.

Il a également participé à la production de jeux vidéo estampillés SEGA, notamment sur Saturn avec Burning Rangers, sur Dreamcast avec Chu Chu Rocket !, PSO ou encore sur GameBoy Advance avec Sonic Advance 2. On lui doit aussi l’élaboration du DreamKey, ce disque qui permettait à tout possesseur de Dreamcast de se connecter à internet. 

Sato, en plus d’être considéré comme le papa des consoles de la firme de Haneda, a tenu une place importante en tant que responsable de l’avancée technologique dans l’industrie du jeu vidéo, faisant de SEGA la première à entrer dans les quatrième et sixième générations de consoles.

Un autre fait notable, il aura été témoin du changement de cap qu’il a fallu opérer à l’époque où la PlayStation de Sony a débarqué et que la Saturn s’est vue greffer, à la hâte, un second processeur pour pouvoir tenir tête à la révolution du tout 3D qui changera la face du jeu vidéo pour les années à venir.

Un nouveau chapitre s’est alors tourné, pour le meilleur comme pour le pire.

Hideki Sato

Début novembre 2008 il a fondé sa propre entreprise à Tokyo, A.C.I. : Advance Create Inc. Cette dernière développe, fabrique et vend entre-autre du matériel électronique : éclairages, panneaux d’affichage, batteries, etc.

Hideki Sato poursuit donc dans un domaine qu’il connaît bien puisque la conception d’objets électroniques a toujours été son dada. Sa nouvelle activité lui donne entière satisfaction puisque ce genre de produits manufacturés est monnaie courante au Pays du Soleil levant, notamment dans bon nombre de magasins aux vitrines attirantes, aux couleurs chatoyantes et aux musiques entraînantes.

D’ailleurs, si vous êtes allé au Japon ces dernières années, peut-être avez-vous acheté sans le savoir un produit de chez A.C.I.

Dans un sens, c’est une petite partie de SEGA que l’on retrouve dans d’autres produits, à l’instar des descendants du Power VR 2 (conçu par VidéoLogic et fabriqué par NEC pour la Dreamcast) que l’on retrouve par exemple dans les iPad et les iPhone. Comme le dit le vieil adage : le monde est petit.