Histoire

Histoire en trois parties : [Partie 1 : Aberdeen et Wan Chai] – [Partie 2 : Kowloon] – [Partie 3 : Guilin]

L’arrivée sur les quais d’Aberdeen

L’histoire de Shenmue II débute par l’arrivée de Ryo Hazuki à bord d’un paquebot sur les quais d’Aberdeen à Hong Kong. Il consulte à nouveau la lettre qui lui avait été donnée par le Maître Chen avant de quitter Yokosuka : « Wan Chai, quartier South Carmain, Appartements Yan Tin, 205 – Tao Lishao ».

Bien décidé à partir à la recherche de Lan Di, le meurtrier de son père, il a traversé l’océan pour y retrouver Lishao Tao, un maître en arts martiaux qui connaît Yuanda Zhu. Ce dernier est une ancienne connaissance de son père Iwao Hazuki qui avait envoyé une lettre (malheureusement arrivée trop tard) au dojo Hazuki pour le prévenir de ceux qui en auraient après le miroir du Phénix.

Après seulement quelques pas, Ryo tombe sur un vieux couple qui joue de la musique traditionnelle chinoise. Un garçon qui passait par là lui indique qu’ils jouent une musique qui porte chance aux voyageurs. Ryo décide alors de leur donner un peu d’argent. En retour, le vieil homme demande où il se rend à Hong Kong et il répond qu’il doit aller à Wan Chai. La vieille femme lui montre alors la direction à prendre.

Un peu plus loin, Ryo se fait rapidement accoster par des marchands ambulants et se fait même prendre en photo à son insu. Une femme Jiangyu Ding et sa fille Xiaomei Ding, qu’il a sauvé sur le paquebot des griffes de Chai (voir le manga bonus dans la version Xbox du jeu) prennent le temps de le remercier mais aussi de le mettre en garde contre les arnaques locales. Ryo apprend aussi qu’en cas de besoin il peut loger gratuitement au Free Stay Lodge.

Arrivé à Worker’s Pier, Ryo est mis au défi au bras de fer dans un stand local. Après avoir misé 10 dollars, il sort victorieux du duel et le gérant lui montre la voie à suivre pour se rendre à Wan Chai. A peine quelques mètres plus loin, il manque de se faire renverser par une moto roulant à pleine vitesse conduite par une jeune femme rousse sexy. Après une rapide dispute, la jeune femme se présente et  s’appelle Joy. Elle se rend vite compte que Ryo est Japonais et lui conseille de faire attention aux voleurs, puis elle s’en va à toute allure.

Suivant les conseils qu’on lui a donnés, Ryo continue son chemin et tombe sur un jeune garçon apeuré qui demande de l’aide pour échapper aux voleurs qui en ont après lui. Trois malfrats sortent au bout de l’allée dont l’un plus imposant que les autres et tenant une radio rouge sur son épaule.  Suivant son instinct de héros, Ryo s’empresse d’enlever son sac pour donner une bonne leçon à la bande de malfrats. Mais alors qu’il allait attaquer, les trois hommes ordonnent au jeune garçon de voler le sac à dos et de s’enfuir. Ryo se rend compte qu’il a été victime d’une embuscade et il doit retrouver son sac, qui contenait son argent et surtout le miroir du Phénix…

À la recherche du sac à dos et du miroir du Phénix

À la terrasse d’un restaurant de la Queen Street, Ryo demande à deux hommes assis à une table s’ils ont vu le groupe de quatre personnes qui ont volé son sac. Énervés par ses questions, les deux sont proches d’en venir aux mains avec Ryo avant que Joy ne réapparaisse et ne les arrête. Ryo révèle à Joy que son sac a été volé par un groupe composé d’un jeune garçon, ce qui ne manque pas de faire rire Joy qui lui dit que son nom est Wong et qu’elle vient tout juste de le voir au Pigeon Park. Ryo s’empresse d’y retourner et le voit effectivement  en train de jouer dans le parc. Ryo se lance alors à sa poursuite. Il finit par le rattraper in-extremis et tombe alors sur Cool Z, Sam et Larry les trois autres de la bande qui lui avaient volé son sac et qu’il défait sans difficultés lors d’un combat.

Wong s’excuse et promet à Ryo de lui rendre son sac. Il l’amène dans une petite allée après quelques minutes de marche et lui redonne le sac. Ryo se rend compte qu’il contient toujours le miroir du Phénix mais que tout l’argent a disparu. Wong s’excuse et prend peur à nouveau, expliquant que les autres gars l’ont dépensé en pariant. Pour se faire pardonner, Ryo lui demande de lui montrer le chemin vers Wan Chai sur une carte. Le jeune garçon s’exécute et s’en va.

Ryo arrive à Wan Chai puis au quartier Green Market et rencontre à nouveau Joy. Elle lui demande s’il a un endroit pour dormir cette nuit, ce qui ne manque pas d’énerver Ryo. Joy lui conseille alors le Come Over Guest House mais le jeune homme s’en va sans même dire merci. Arrivé devant l’hôtel en question, Ryo lui dit finalement qu’il ne peut pas rester ici car il a perdu tout son argent. Joy propose à Ryo de rester quand même car elle connait le gérant et elle l’amènera le lendemain matin dans un endroit pour gagner de l’argent. À l’intérieur du Come Over House, le gérant annonce à Ryo qu’il n’y a plus de place disponible avant que ce dernier ne prononce le nom de Joy et se voit proposer immédiatement une clé pour la chambre 203.

Le mystérieux appartement 205 des appartements Yan Tin

Le lendemain matin à 8h, Joy demande à Ryo en mandarin s’il a bien dormi. Ils se rendent ensemble à Fortune’s Pier pour aller travailler. Elle demande au chef de chantier si Ryo peut travailler ici. Ryo se charge alors de déplacer des caisses pendant la matinée et fait connaissance avec son collègue Delin. Après ces quelques heures de travail, Ryo reçoit son salaire du jour et peut partir de nouveau à la recherche de Lishao Tao, le maître en arts martiaux qui habite dans le quartier South Carmain. En revenant vers Wan Chai, Ryo rencontre à nouveau le photographe qui l’avait pris en photo à son insu et qui le presse maintenant pour qu’il achète la photo. Ryo s’énerve, arguant le fait qu’il n’a jamais demandé à être photographié. Joy débarque et demande au photographe de la prendre en photo avec Ryo. Elle garde une des deux photos prises et s’enfuit en moto sans payer l’homme qui essaie tant bien que mal de la poursuivre.

Ryo continue sa recherche de Lishao Tao et se rend naturellement au quartier South Carmain. Il se rend dans les appartements Yan Tin où il remarque effectivement le nom de Lishao Tao sur la boîte aux lettres de l’appartement 205. Une vieille femme en colère arrive ensuite derrière lui et lui demande ce qu’il veut. Ryo explique qu’il souhaite voir Lishao Tao et elle se demande ce qu’un « punk » comme lui veut voir avec le maître puis elle claque la porte. Ryo monte frapper à la porte de l’appartement 205 et un homme à l’air lunatique ouvre la porte. Il dit que Lishao Tao a déménagé et qu’il n’a pas mangé de la journée. Il propose un marché à Ryo en lui demandant de l’argent contre des informations sur sa nouvelle localisation. Ryo consent à lui donner quelques billets et l’homme répond que Lishao Tao se trouve dans le temple Man Mo situé à Scarlett Hills à l’est du quartier Wise Men.

L’apprentissage des quatre Wude

Se rendant dans le quartier de Wise Men puis celui de Scarlett Hills, Ryo arrive dans le temple Man Mo. Il y rencontre une femme habillée d’une robe rouge foncée. Ryo lui demande si elle connaît Lishao Tao et lui apprend qu’il vient du Japon. La femme répond qu’elle ne le connaît pas et s’en va. Un homme moustachu habillé d’un costume blanc traditionnel chinois arrive à son tour dans le temple et demande à Ryo s’il souhaite bien rencontrer le maître. Ryo lui montre alors la lettre de Master Chen mais l’homme lui répond que ce n’est pas suffisant pour le rencontrer. Il demande alors à Ryo s’il connait les quatre Wude, ce que Ryo répond par la négative. L’homme lui explique alors que ces quatre Wude sont indispensables pour tout maître en arts martiaux et qu’il ne pourra pas rencontrer le maître tant qu’il ne les aura pas appris.

En sortant du quartier de Scarlett Hills, Ryo rencontre de nouveau la femme habillée en robe rouge et lui demande ce qu’elle faisait au temple Man Mo. Elle lui répond qu’elle n’a qu’un seul souhait et qu’elle prie tous les jours pour qu’il se réalise. Au sujet des quatre Wude, elle explique à Ryo qu’il s’agit de quatre principes que tout maître en arts martiaux de vraie vertu doit connaître.

En passant devant le Lotus Park du quartier South Carmain, il remarque un vieil homme qui pratique le Tai Chi Quan. Le vieil homme demande alors à Ryo se venir se battre contre lui. Après avoir essayé de le toucher en vain, Ryo subit une contre-attaque surprise avec un mouvement de la paume de main, « l’Iron Palm » ce qui le surprend car le vieillard semblait frêle et sans défense. Pour Ryo, le Tai Chi n’était qu’un art de santé. Le vieil homme se présente comme étant Jianmin et explique que ce n’est pas parce que l’on travaille dans la douceur qu’il n’y pas de puissance ni de force. Il montre au jeune homme comment le Tai Chai peut développer de la force en utilisant « l’Iron Palm » un énorme arbre duquel tombent des feuilles rouges. Jianmin demande à Ryo de faire de même et c’est seulement à l’issue qu’il pourra apprendre le Wude. Après quelques essais, Ryo finit par y arriver et apprend ainsi le Wude « GON » : « s’entraîner tous les jours assidûment ». Jianmin laisse Ryo non sans avoir une dernière fois frappé l’arbre sans aucun effort, laissant tomber une nouvelle vague de feuilles rouges…

Ryo se rend ensuite dans l’école d’arts martiaux du quartier Green Market afin de se renseigner sur l’un des autres Wude mais il est très vite rembarré par les gardes du maître des lieux, Zhoushan qui ordonne à ses disciples de le laisser entrer. Ryo demande au maître Zhoushan s’il connaît l’un des Wude mais ce dernier lui répond qu’il ne peut pas en parler car il a ruiné la vie de l’un de ses disciples qui par sa faute a basculé du mauvais côté et a fini comme artiste de rue dans le quartier Golden.

Se rendant dans le centre commercial du quartier Golden, Ryo trouve un homme dormant près de l’un des magasins. Quand ce dernier apprend que Ryo vient du Japon, il interpelle les gens dans les environs pour leur montrer un spectacle où Ryo est présenté comme un expert en karaté qui doit casser une pierre en deux ! Ryo réussit puis les gens donnent de l’argent à l’homme. L’homme s’avère être Zongquan, le disciple dont parlait le maître Zhoushan. Ryo lui explique que le maître s’en veut et que c’est sa faute si Zongquan se retrouve dans cette situation. Le sans-abri donne à Ryo une lettre à transmettre au maître Zhoushan qui s’empresse d’aller lui remettre. Son contenu est le suivant : « Je n’ai pas respecté JIE mais je ne peux toujours pas fendre l’air avec mes poings ». Ryo demande ce que cela signifie et le maître Zhoushan dit qu’il s’agit de l’un des Wude, JIE : restez modeste et ne faîtes pas de gestes irréfléchis. Il demande également ce que signifie « de ne pas toujours fendre l’air avec ses poings », ce que à quoi maître Zhoushan répond que comme ceux qui aiment siffler des airs de musique indéfiniment, un pratiquant d’arts martiaux doit se dévouer à l’entraînement. Ce que veut finalement dire Zongquan, c’est que bien qu’il n’a pas respecté JIE et est devenu artiste de rue, il n’a pas abandonné la voie des arts martiaux.

Sur les conseils du maître Zhoushan, Ryo apprend l’existence d’un barbier nommé Zhangyu spécialiste en arts martiaux chinois et dont le salon se trouve dans la Three Blades street du quartier Lucky Charm. Se rendant là-bas, Ryo trouve Zhangyu assis en train de fumer. Ryo lui parle des Wude et le barbier propose d’en parler pendant qu’il s’occupe de lui. Zhangyu explique que les Wude sont importants pour ceux qui étudient les arts martiaux et que ceux qui ne les respectent pas sont souvent détestés par les autres. En outre, ces personnes se font souvent tuer lorsqu’elles baissent leur garde, par exemple quand elles boivent du thé ou en se faisant raser. Zhangyu met alors soudainement son rasoir sous la gorge de Ryo en lui demandant de ne pas bouger. Ryo reste impassible et Zhangyu finit par retirer son rasoir en riant, impressionné par le cran de Ryo malgré son jeune âge. Ryo répond que le geste avec le rasoir était précis mais qu’il n’a senti aucune menace. Zhangyu dit : « être brave et rester calme pour prendre les bonnes décisions ». C’est l’un des Wude, DAN, que Ryo reformule en « être brave et rester calme pour juger correctement ». Zhangyu conseille ensuite à Ryo de se rendre au Bloom Tailor, un tailleur où beaucoup de maîtres en arts martiaux leur commandent des uniformes. Là-bas, le vendeur lui parle de Guixiang, une femme qui vit dans les appartements Yan Tin et qui est une maître du Tai Chi.

Arrivé de nouveau dans les appartements Yan Tin, Ryo voit la vieille femme grincheuse prise à partie par des malfrats. Ryo s’interpose et se débarrasse de la plupart d’entre eux au cours d’un combat. Alors que le dernier homme encore debout s’apprêtait à frapper Ryo, il est soudainement mis à terre par une frappe subtile de la main au niveau de sa taille. Lorsque la vieille femme se rend compte que Ryo n’est pas un malfrat, elle lui demande ce qu’il veut. Ryo explique qu’il cherche Guixiang et la vieille femme lui révèle que c’est elle. Elle l’interroge alors sur la raison qui l’a poussé à la sauver, ce à quoi Ryo répond que c’est naturel. Guixiang dit alors « ne pas avoir d’hésitation à faire ce qui est juste » et qu’il s’agit du dernier Wude. Cependant, elle a oublié comment on l’appelle et conseille à Ryo de se rendre au Temple Man Mo pour interroger le maître Man Mo.

Le temple est en plein nettoyage lorsque Ryo arrive et le disciple dans la cour prévient que les visiteurs ne sont pas autorisés à entrer. Il réussit néanmoins à s’y introduire. À l’intérieur, il remarque un disciple se plaignant d’être le seul à nettoyer la suie sur les murs. Ryo va vers lui et l’autre homme consent à lui donner des informations sous réserve qu’il lui rende un service en nettoyant les murs. Ryo accepte car il souhaite rencontre Lishao Tao et après un peu de nettoyage finit par découvrir le mot YI. L’homme moustachu arrive et explique à Ryo que YI est l’un des Wude. Ryo pense alors que cet homme est Lishao Tao, ce à quoi l’autre homme demande pourquoi il souhaite le rencontrer. Ryo affirme alors qu’on lui a demandé de chercher de l’aide pour trouver Yuanda Zhu, l’homme qui sait pourquoi Lan Di a tué son père. L’homme demande alors s’il souhaite prendre sa revanche et Ryo répond que oui. Une femme en robe bleue traditionnelle arrive (celle auparavant habillée en rouge dans ce même temple) et dit que vouloir se venger c’est suivre une voie immorale qui n’est pas différente d’un meurtre, ce qui pourrait le perdre et n’est pas ce que son père voudrait. Ryo ignore ce qu’elle dit, prétendant vouloir parler au maître du temple Mo, pas à elle. L’homme lui indique alors qu’elle est Lishao Tao. Elle prétend alors que sur les quatre Wude, Ryo n’a que GON et DAN.

Sortant dans la cour, la femme souhaite que Ryo se batte contre elle afin de tester son niveau de kung fu, ce que Ryo refuse car il ne veut pas se battre contre une femme. Elle s’avance vers Ryo pour le forcer à se battre, il essaie de la toucher mais ne réussit pas. Après un ultime coup désespéré, il se fait contrer et Lishao Tao bloque alors le bras de Ryo. Elle place ses doigts derrière le cou du jeune homme, connu comme le point du Dianxue en indiquant que si elle était la personne dont Ryo souhaitait se venger, il serait déjà mort. La femme révèle alors son vrai nom, Xiuying Hong et propose à Ryo un endroit pour dormir. Elle l’amène alors jusqu’aux appartements Da Yuan. Là-bas, Xiuying lui demande de dormir sur le sofa lorsqu’il demande où il peut dormir sachant qu’il n’y a qu’un seul lit. Le lendemain matin, Ryo est réveillé par Fangmei Xun, l’assistante très énergique de Xiuying. La jeune fille informe alors Ryo qu’il doit aller à la bibliothèque du temple Man Mo.

Le livre de Yuanda Zhu

À la bibliothèque du temple Man Mo, Xiuying ne donne aucune autre information sur Yuanda Zhu et ordonne à Ryo de sortir les livres dans la cour du temple afin de les aérer. Sa tâche terminée, Xiuying demande à Ryo de faire la même chose le lendemain et de se concentrer sur ses activités en cours avant de penser à Yuanda Zhu. L’après-midi, Ryo se renseigne aux alentours et apprend auprès du gérant du Wise Men’s Kung Fu que Yuanda Zhu a écrit un livre sur différents mouvements d’arts martiaux, le Wulinshu et que celui-ci se trouve dans le temple Man Mo. Ryo apprend de la part du maître Mo qu’il est stocké dans la librairie du temple, ce que vérifie Ryo le lendemain matin en aérant les livres.
Le jeune homme demande à Xiuying de lui montrer le Wulinshu mais elle lui répond qu’il n’en a pas besoin. Ryo insiste et Xiuying attrape en vol une feuille rouge avec ses doigts juste devant ses yeux. Ryo essaie à son tour mais échoue car il n’est pas assez calme pour se concentrer, trop impatient et a seulement à l’esprit la vengeance. Xiuying lui demande se calmer pour réaliser la véritable nature des choses. Alors seulement il pourra attraper l’une des feuilles. Ryo se concentre et finit par attraper une des feuilles. Pensant obtenir le Wulinshu, Xiuying le sent encore trop impatient et lui donnera le livre s’il peut attraper trois feuilles consécutivement. Ryo réussit mais Xiuying l’avertit qu’il est encore loin d’avoir l’esprit aussi clair qu’un miroir poli : « Votre esprit doit être aussi calme que la surface de l’eau. Concentrez-vous et restez calme. C’est avoir un état d’esprit serein… comme un miroir poli. » Xiuying finit alors par donner la clé de la bibliothèque à Ryo. Il trouve alors le Wulinshu et en parcourant certaines des pages, il tombe sur le nom de Zhao Sunming, décrit comme le maître du Tiger Swallow style. Il se souvient alors que Lan Di avait mentionné ce nom à son père. Une feuille tombe du livre, avec quatre symboles, le seule indice que Ryo a en sa possession pour retrouver Yuanda Zhu.

Le signe Chawan et la rencontre avec l’associé de Yuanda Zhu

Se rendant au Wise Men’s Kung fun, Ryo apprend que ces symboles représentent le signe Chawan, un code que les pratiquants d’arts martiaux utilisent pour communiquer entre eux. Il indique que Guixiang en sait plus à ce sujet. Se rendant aux appartements Yan Tin, la vieille femme l’invite à boire du thé. Elle explique alors que le signe Chawan est un signe secret utilisé par les maîtres en arts martiaux de la même école. Elle précise aussi la signification des différents quatre symboles : les Cieux représentent le temps, la Terre l’endroit, le Camarade est la personne, le Dragon signifie les actions. Les positions des tasses correspondent aux lettres. Il faut commencer par la tasse de gauche, aller de Cieux vers Camarade. Au dos du papier se trouvent quatre cercles et Guixiang explique qu’ils représentent la position des tasses définie par un ami de Yuanda Zhu. Elle demande à Ryo de faire ce signe à un endroit donné et d’attendre. Si un associé de Yuanda Zhu le voit, il le contactera alors. Ryo fait le signe et Guixiang lui sert du thé. La vieille femme l’avertit de bien faire le signe et pas un autre, ce qui pourrait être dangereux.
En rentrant dans l’appartement de Xiuying, Ryo voit Xiuying en train de fixer quelque chose et une larme couler sur sa joue. Voyant Ryo, elle s’empresse de partir. Ryo remarque alors une photo qu’elle a laissé tomber où l’on peut voir un jeune garçon et une petite fille. Au dos de la photo, deux noms sont inscrits « Xiuying Hong » et « Ziming Hong ». Ryo apprend le lendemain de la bouche de Fangmei que Xiuying a été élevée dans un orphelinat avec son frère Ziming. Un jour, Ziming est soudainement parti et plus personne n’a entendu parler de lui depuis. Fangmei connaît cette histoire car elle a été élevée dans le même orphelinat mais elle demande à Ryo de ne pas parler à Xiuying de cette conversation. Lorsque Ryo sort les livres ce matin, il rencontre à nouveau Fangmei qui lui offre du thé à boire. Moment amusant, lorsque la jeune fille fixe Ryo alors qu’il boit, cela rappelle à Ryo le chat de Yamanose !

Ryo se met alors à essayer le signe Chawan dans des bars ou des restaurants. Alors qu’il attend au Man Mo Bistro, il reçoit un message lui demandant de se rendre au Come Over Guest House. Une fois là-bas, le gérant reçoit un coup de téléphone et donne le combiné à Ryo. Ryo obtient un nouveau rendez-vous, cette fois-ci au Man Mo Park. Il se rend dans le parc et se rend compte qu’on lui a tendu un piège. Après un combat dont il sort victorieux, il obtient d’un des malfrats l’information comme quoi Yuanda Zhu avait pour habitude de se rendre au Dou Jiang Dinner dans le quartier Lucky Charm.

Ryo effectue le signe Chawan au Dou Jiang Diner et attend un peu. Après quelques temps, un homme passe derrière lui et laisse une note. Celle-ci lui indique d’attendre dans ce même restaurant à 20h. L’heure venue, un homme en costume marron entre dans le restaurant et l’informe qu’il travaille pour Yuanda Zhu. C’est le moment choisi par des malfrats pour rentrer dans le restaurant. Ryo se défait d’eux sans trop de difficultés mais l’homme en costume marron a disparu. Ryo sort en trombe du restaurant et apprend qu’il a été enlevé dans le quartier White Dynasty. Il doit alors se défaire de quelques malfrats sur son chemin avant de tomber sur une femme à la veste rouge et au pantalon zébré, accompagnée d’un homme des Chiyoumen et d’autres malfrats. Ryo la met facilement à terre et alors que la femme pensait compter sur ses compères, elle remarque qu’ils ont tous été mis à terre par Xiuying qui se cachait derrière discrètement.

Ryo aide l’homme en costume marron à se relever et les deux hommes retournent ensemble dans le Dou Jiang Diner. Ryo montre la lettre de Yuanda Zhu à l’autre homme en expliquant que son père Iwao Hazuki a été assassiné par un homme nommé  Lan Di, ce qui fait dire à son interlocuteur que le pouvoir des Chiyoumen s’est déjà étendu au Japon. L’homme inconnu se présente comme s’appelant Zhang et explique que Yuanda Zhu  s’est caché pour échapper aux Chiyoumen et même lui ne sait pas où il se trouve. Il dit que l’homme qui recherche Yuanda Zhu est Dou Niu du clan des Yellow Heads. Il indique aussi qu’il y a un autre homme qui s’appelle Ren des Heavens, un ennemi de Dou Niu qui doit avoir des informations. Zhang le met cependant en garde qu’il s’agit d’un homme dangereux et que les Heavens sont localisés à Aberdeen.

Ren des Heavens

Le lendemain, Ryo redonne le Wulinshu à Xiuying et apprend à Xiuying qu’il doit trouver Ren des Heavens. Xiuying le dissuade de le faire et reprend encore Ryo dans son désir de vengeance en lui expliquant que les arts martiaux sont là pour sauver des vies et que s’il utilise ses poings autrement, il marchera aussi sur le chemin du mal ! Ryo souhaite alors qu’elle le laisse tranquille et s’en va. En marchant dans le quartier Lucky Charm, Ryo rencontre à nouveau Joy. La jeune femme s’étonne de ne plus voir Ryo dormir au Come Over Guest House et Ryo s’éclipse rapidement. Il apprend auprès d’un joueur de fléchettes à Fortune’s Pier que les Heavens peuvent être trouvés à la nuit tombée dans le hangar n°8. Se rendant là-bas, Ryo tombe sur plusieurs Heavens qui le défient en combat. Après les avoir mis au tapis, Ryo les persuade de l’amener au repère des Heavens.

Au Beverly Hills Wharf, Ryo retrouve les trois compères de Wong (Sam, Larry et Cool Z) aperçus à son arrivée à Aberdeen. Il se rend également compte qu’il a été piégé puisque l’ensemble des Heavens se jettent sur lui pour un combat bien inégal. Ryo se fait tabasser avant d’être recueilli par Wong sur sa barque. Le jeune garçon lui explique qu’il vit là au Beverly Hills Wharf et lui propose de se reposer ici pour la nuit, les Heavens ne sachant pas qu’il vit ici.

Le matin suivant, voyant que Ryo est toujours prêt à trouver Ren, Wong lui offre son briquet avec le logo des Heavens gravé dessus. Il lui explique qu’il peut le montrer à l’entrée du Beverly Hills Wharf afin de rentrer à l’intérieur du repère. Après s’être débarrassé de quelques Heavens sur son chemin, Ryo trouve Cool Z qui lui demande 500 dollars pour rencontrer Ren. Ryo accepte le marché à condition qu’il puisse donner l’argent en main propre à Ren. On l’amène alors à l’entrepôt où Ren l’attend.

Ren prend l’argent et tente de poignarder Ryo mais il est arrêté à temps grâce aux réflexes du jeune Japonais. Ren accepte de le mener à Yuanda Zhu et lui dessine une carte en demandant à Ryo de le rencontrer là-bas. Ryo se rend à l’adresse indiquée devant un vieil entrepôt où ils se rendent tous les deux à l’intérieur. Dedans, un groupe de personnes qui comprend aussi la femme en pantalon zébré est en train de mener une affaire. Ren éteint la lumière et en profite pour voler l’argent. Lorsque la lumière se rallume, Ryo fait du bruit par mégarde et doit se défaire des malfrats présents dans la pièce. La femme s’enfuit encore et Ryo sort de l’entrepôt. A l’extérieur, Ryo retrouve Wong et Joy qui lui indiquent que Ren se trouve au Pigeon Park.

Ryo retrouve Ren et ses compères près de la fontaine du Pigeon Park en train de jouer avec l’argent volé. Ils sont tous surpris lorsque Ryo s’avance vers eux. Ren promet de l’amener vers Yuanda Zhu si seulement il peut l’attraper. Tous les compères courent dans différentes directions et Ryo apprend de l’un d’entre eux que Ren est parti du côté d’un immeuble en construction, le Lucky Plaza.

Il retrouve Ren là-bas et après quelques secondes de poursuite les deux hommes tombent ensemble en contrebas de l’immeuble sur un camion. Ren semble enfin décidé à coopérer, bien aidé en cela par le miroir du Phénix tombé des poches de Ryo et qui attise sa curiosité. Le jeune japonais lui explique qu’il souhaite trouver Yuanda Zhu car il en sait plus sur l’homme qui a tué son père. Ren accepte car il sent qu’il y a de l’argent à se faire derrière cette histoire et lui révèle que Yuanda Zhu se trouve à Kowloon.

Avant de quitter les quartiers d’Aberdeen et de Wan Chai pour se rendre à Kowloon, Ryo décide de saluer toutes les personnes qui l’ont aidé dans sa quête. Il se rend alors dans le temple Man Mo pour y retrouver Xiuying qui lui dit qu’il est déterminé à aller à Kowloon. Elle demande alors ce qu’est le wude « YI ». Ryo répond que c’est agir sans hésiter pour faire ce qui est juste. Il avoue cependant qu’il ne pardonnera pas Lan Di même s’il ne doit pas respecter cette règle. Ces mots de Ryo rappellent à Xiuying sa jeunesse avec son frère Ziming. Le jeune Ziming voulait également se venger pour trouver ceux qui ont tué ses parents, même s’il devait vendre son âme pour cela. Il s’est alors décidé à rejoindre les Chiyoumen, ceux qui connaissaient les meurtriers de ses parents. Avant de partir, Ziming dit à Xiuying de prendre soin d’elle et il promet de revenir.

Xiuying demande à Ryo de la combattre afin de vérifier ses aptitudes au combat car elle a entendu dire que Lan Di n’avait aucune pitié et qu’il ne pourrait pas survivre s’il n’arrive même pas à la battre. Ryo essaie de la frapper mais n’y arrive pas. Xiuying remarque ses points faibles et montre les parties du corps qu’il laisse vulnérables comme Yintang, Yifeng et Haidixue. Xiuying explique que si elle était Lan Di, Ryo serait déjà mort. Elle lui demande alors de la frapper au moins une fois. Ryo essaie en vain avant d’être violemment contre-attaqué par un coup de coude, le Counter Elbow Assault.  Elle lui enseigne ce coup en demandant à son assistant, Hanhui de venir jouer le cobaye. Xiuying laisse partir Ryo à Kowloon tout en lui rappelant une fois de plus que les arts martiaux doivent être utilisés pour protéger la vie des gens.

En sortant du temple, Ryo entend quelqu’un l’appeler « Ryo-san ». Il s’agit de Fangmei, l’assistante de Xiuying. Elle lui offre une photo de Xiuying avec Hanhui, ses deux disciples et elle. Elle précise qu’il n’y a pas beaucoup de photos du maître Tao. Elle lui souhaite bonne chance et priera pour que tout se passe bien. La jeune fille est triste de voir Ryo partir et lui dit de prendre soin de lui.

Histoire en trois parties : [Partie 1 : Aberdeen et Wan Chai] – [Partie 2 : Kowloon] – [Partie 3 : Guilin]

Trent
Webmaster et créateur de Shenmue Master en 2001. A passé plus de la moitié de sa vie à attendre Shenmue III. Le temps passe vite mais toujours fidèle au poste !