Des précisions sur la conférence

0
76

Cela ne vous a certainement pas échappé, lors du Monaco Anime Show, Yu Suzuki a tenu une conférence centrée sur son œuvre en tant que développeur de jeu vidéo ( nous étions moins nombreux que lors du Toulouse Game Show où la salle était comble, exactement 236 personnes pour le MAGS ).

J’ai eu la chance d’y assister en live, je vous propose donc de revenir sur quelques précisions sur les passages les plus intéressants.

Lors du parcours illustré de sa carrière, Yu Suzuki est passé rapidement sur Shenmue dans la partie « Open World ».
C’est alors qu’un extrait se lance… un troublant silence règne jusqu’à ce que Yu Suzuki le brise en utilisant un mot qui traduit sa nostalgie, peu après suivi de « je suis désolé de ne pas encore avoir fait Shenmue 3 ».

Après quelques applaudissements et une ovation de la part du public suivi d’un petit rire de Yu Suzuki, on enchaîne brusquement sur son souhait de travailler un peu plus sur machines arcades, mais aussi sur téléphones mobiles et smartphones, ces derniers rencontrant un certain succès en ce moment (et au Japon encore plus qu’ici !).


Un jeu qu’a réalisé Yu Suzuki sur téléphone portable en 2012. Un univers « comme celui de Pirates des Caraïbes, mais en plus « cartoon » et mignon (kawai) ».

Quand on lui pose la question du jeu qui le rend le plus fier, Yu Suzuki a manifestement du mal à répondre et évoque Shenmue aux côtés de Virtua Fighter.
Au sujet de son plus grand regret, après un rire naturellement un peu gêné, Yu Suzuki répond sans grande surprise qu’il s’agit de Shenmue 3, qu’il n’a pas pu encore faire.
Par rapport à l’avenir, Yu Suzuki n’a actuellement aucun projet concret sur la future génération de consoles mais il déclare y être néanmoins intéressé.

Après la conférence, une session de questions-réponses avec le public a été mise en place.
Voici les questions essentielles :

Qu’est-ce que vous pensez du choix de certains développeurs de passer à des plateformes de type Kickstarter ? (NB : Kickstarter propose un type de financement collaboratif)
->Effectivement, il y a également cette solution…

Ça en est où Shenmue 3 ?
->J’ai envie de le faire, j’ai envie de le faire, si seulement je pouvais trouver un bon partenaire.
Avec un bon environnement (de bonnes circonstances), j’aurais envie de le faire.

Yu Suzuki nous dévoile alors qu’il est très heureux de voir autant de fans qui le sollicitent au sujet de Shenmue, et tout particulièrement en France ! De tout son cœur il souhaite le faire lorsqu’il aura l’environnement propice.

-Apparemment, aucune rumeur sur la mise à disposition de Shenmue I et II sur le XboxLive ou le PSN ne semble avérée selon lui ( il entend souvent des rumeurs concernant Shenmue venant de nulle part ).

-Quant à la possibilité de voir un Shenmue I et II en portages HD : étant donné qu’il a quitté SEGA, il n’est plus détenteur de la licence Shenmue. De ce fait, il n’a pas de pouvoir décisionnaire sur ce genre de chose. Par contre, s’il souhaite faire quelque chose avec la licence Shenmue, il pourra recevoir la licence et l’autorisation de le faire.

Y a-t-il une possibilité de voir la suite de Shenmue dans autre chose qu’un jeu vidéo ( comme en film, ou en roman ) ?
->C’est une possibilité. Même sous cette forme, s’il arrivait que je le fasse, je pense que ce serait bien de faire un peu de Shenmue.

Voilà, comme vous le constatez, rien de bien nouveau ni de concret en chantier, mais une volonté toujours aussi présente de réaliser la suite de Shenmue une fois le bon environnement ( partenaire financier ?) trouvé.


Shenmue Gai, mais pas de mention durant le parcours de sa carrière du jeu avorté « Shenmue Online »…

Précision concernant la licence Shenmue, d’après un message des organisateurs du MAGS posté directement sur leur page Facebook officielle:

«Les droits sont détenus par SEGA et Monsieur Suzuki. Sega n’est pas contre l’idée de faire Shenmue 3. La société attend juste la bonne opportunité en terme de marché, d’argent et de partenaires».