Fondements de la saga

0
174

RYO n’a pas plus de chance que XIUYING dans un affrontement à court terme avec LAN-DI, ce qui démontre bien qu’elle redoute son style et profil, et, aime beaucoup trop RYO pour le voir passer du mauvais côté par simple désir de se venger comme son frère par le passé c’est pourquoi elle l’évite plusieurs jours durant.
Le côté obscur est tentant par facilité pour un esprit fragilisé et amène à la perte du contrôle de notre humanité.

La Vie parfois nous détourne de notre propre chemin et peut emprunter des voies sinueuses pour arriver à son terme . cela peut prendre beaucoup de temps pour y parvenir, c’est pourquoi il faut saisir sa chance au moment propice où elle se présente, question de sensitivité, voilà ce que le Héros apprend, c’est l’école de la Vie ! … et … la Vie trouve toujours un Chemin !
Le Vécu et l’Expérience de la Vie, le contact avec les autres donnent une direction à notre Vie, mais n’oublions pas que le Chemin est intérieur !

Retournons aux origines du méchant de Service personnifiant le DRAGON ayant intégré et dirigeant une Faction des CHI-YOU-MEN (MEN signifie Porte) sous le titre honorifique de LAN-DI SAMA qui signifie Empereur Bleu/Vert en Chinois, qui s’appelait HEÏ-LONG signifiant le DRAGON NOIR (étant aussi le nom d’un grand fleuve Sibérien qui gèle chaque année pendant les longs mois d’hiver) puis ensuite surnommé CANG-LONG (dans la version Japonaise de Shenmue) qui veut dire DRAGON d’un Bleu/Gris à Vert profond mais aussi originaire du Comté Autonome de CANGqui se situe dans la Province du HEBEÏ dont MENGCUN fait partie.

Cette dernière ville est peuplée en priorité par une ethnie Musulmane descendant des marchands Arabes et Perses du 7e siècle les HUI (comme dans la Triade, est ce un hasard ?)
Il y a encore de nos jours à MENGCUN des affrontements entre les communautés HAN Chinoises et HUI Musulmanes.

Dans ce village IWAO aurait assassiné son ami ZHAO-SUN-MING le Fondateur du HU-YAN-QUAN surnommé aussi Tiger Swallow Style enseigné à d’autres disciples tel le Guerrier BAÏ-HU ?? ans, né le 22/10/19??, Signe Balance, groupe A, associé au TIGRE BLANC dans la Mythologie Chinoise mais signifiant aussi comme son masque l’indique RENARD ARCTIQUE BLANC !

Il est pourvu d’un costume comportant des plaques d’écailles le faisant ressembler à une armure de TORTUE/SERPENT, mais ce guerrier masqué arbore une paire de plumes de Faisan renforçant cette indication que son porteur est bien originaire du Nord Barbare !

Ce dernier Style provient de la province du HEBEÏ, comme précisé dans l’ouvrage sur les Arts Martiaux écrit par ZHU-YUAN-DA, le WULINSHU ! (rappelant assez le célèbre Ouvrage rédigé par YAMAMOTO TSUNETOMO qui en 11 volumes traitait du BUSHIDÔ, fini en 1716 il fût appelé HAGAKURE qui signifie Caché sous les Feuilles).

Le HAZUKI Style a été très probablement adapté de l’enseignement reçu par IWAO comme tous les styles précités dérivés du BAJIQUAN dont le créateur est inconnu, mais qu’a reconnu le S.D.F. des quais de YOKOSUKA HARBOUR du chapitre 1 qui enseigne à RYO des mouvements basiques utilisés par LAN-DI lui même !

Cet Art Martial est aussi appelé KAIMEN-BAJI-QUAN qui veut dire le poing qui ouvre les barrières des 8 limites, permettant de briser la défense de l’adversaire grâce à l’application technique de la méthode des 6 grandes ouvertures est pratiqué aussi par XIUYING-HONG et MENGCUN-HUI en est le berceau notoire.

Je vous citerais bien quelques positions et mouvements du corps et des membres mais Véronique est plus qualifiée que moi en la matière, vous pouvez en avoir un aperçu en regardant les vidéos de PROJECT BERKLEY ainsi que SHENMUE 1 et 2 concernant les séquences mettant en scène les protagonistes en combat qui seront plus parlantes .

LAN-DI pratiquerait quant à lui un style évolué du HU-YAN-QUAN de son père qu’il maîtrisait, vers un autre personnellement adapté . Inconnu, et comme dit RYO   »I’ve never seen before » !

L’autre nom utilisé par la légende est YUESHAN-BAJI-QUAN signifiant l’endroit d’où provenaient les origines du BAJI-QUAN, le Temple YUESHAN du Comté de JIAOZUO dans la province du HENAN dont un étudiant nommé WU-ZHONG apprit les différentes formes de cet Art sous la Dynastie MING et quand le Temple fût brûlé, il se déplaça vers le village de MENGCUN qui devint le Lieu où ce Style se propagea dans la CHINE entière grâce à sa fille WU-RONG et ses descendants et disciples.

Dans les temps anciens, cette discipline était appelée BAZI-QUAN qui se traduirait par poing des cibles ou des 8 hiéroglyphes, par ailleurs GUIXIANG 76 ans, née le 08/01/1911, Capricorne, groupe B, signe Chinois Chien d’Eau, pratique un autre style dérivé le YAN-QUIN-QUAN.

Dans la Bande Dessinée: JOY se souvient d’un kidnapping exécuté par les Mad Angels à la demande de la Mafia Chinoise lors du LONG-ZHA/RYÛ-SATSU et d’avoir été sauvée par le fils de son Oncle Master SHEN/CHIN-TAIJIN, son cousin KISHÔ/GUIZHANG !

A présent JOY notre rouquine âgée de 18 ans, née le 16 Août 1968, signe du Lion, de groupe Sanguin B, signe Chinois Singe d’élément Bois se fait capturer par l’équipe de BAÏ-HU et conduire près de la cage située dans le Yellow Head/Big Ox Building à Kowloon où cet assassin en série affrontera à ses dépends le désormais célèbre HAZUKI . RYO HAZUKI !

RYO là libèrera à son tour mais rencontrera dans Shenmue III le Guerrier BAÏ-HU qui selon ce que nous suggère cette Bande Dessinée . pourrait être ZIMING, le frère de XIUYING/KÔ-SHUEÏ/TAO-LI-SHAO . cachant sa balafre sous un masque à l’effigie du RENARD ARCTIQUE qu’il retirera devant sa propre sour dès que les 2 parties du pendentif seront à nouveau réunies . Mais, prudence . la couleur des cheveux ne correspond pas et la cicatrice est invisible sous le maquillage, donc ZIMMING doit être celui de l’Artwork situé plus bas . CQFD !

ZIMING ne lui avait il pas dit avant de la quitter pour rejoindre les CHI-YOU-MEN :

« I’ll get my revenge, even if I have to sell my soul ! »

Je me vengerais même si je dois perdre mon Ame !  Ce à quoi elle répliqua .

« he has lost himself onto an evil path. »

Il s’est perdu dans une Voie malveillante.

Dans son enfance notre jeune Orphelin HONG-ZIMMING le frère aîné de XIUYING-HONG

(HONG signifie Rouge en Chinois !) lui promit de revenir dès qu’il aurait retrouvé les assassins de leurs parents qui ont pu être victimes d’un affrontement entre bandes rivales à l’Organisation, comme les relations entre la bande de RENet celle de DOU-NIU mais à plus grande échelle … et dont il garderait une cicatrice !

Fondements de la saga

Il aurait pu été adopté et prendre un nom que nous ne connaissons pas encore, dans des circonstances indéterminées dont nous méconnaissons les liens qu’il entretient avec cette Organisation mafieuse.

Dans la Bande dessinée débloquée dans Shenmue II X, XIUYING se souvient de son frère ZIMING et l’on voit NIAO-SUN parlant à ZIMING adulte portant l’autre moitié du médaillon YIN/YANG en espérant que sa soeur deviendra plus forte que lui !

Laissant seule sa soeur cadette XIUYING HONG/KÔ-SHUEÏ âgée de 26 ans confirmé par l’utilitaire snap faisant office de Poké-Shen-MueDex qui fait remonter sa naissance née au 24/05/1960 de Signe Gémeaux, groupe Sanguin A, signe Chinois Rat de Terre révérée sous le titre de Maître LISHAO-TAO au Temple MAN-MÔ !

La belle inconnue répondant au doux nom de NIAO-SUN (qui signifierait un Oiseau du type Jais) a t’elle un lien de parenté avec ZHAO-LONG-SUN et ZHAO-SUN-MING comme son nom le laisserait à penser et quel est la nature de son lien avec ZIMMING-HONG au sein des CHI-YOU-MEN ?

Elle se ferait aussi appeler CHONG-HUA qui pourrait signifier une Fleur irrésolue mais emplie de force, un autre nom associé est TYO-JUN qui représente une élite dans un corps d’Armée, tout comme LAN-DI surnommé SHORYO le laisse deviner !

 Voici un Screen du méchant quatuor (comme la Bande des 4 Bêtes Mythiques !) des CHI-YOU-MEN dans SHENMUE III où nous pouvons apercevoir de droite à gauche ZIMING HONG, NIAO-SUN, LAN-DI et . le Boss de l’Organisation, cet Homme possédant le Charisme nécessaire au côté sombre pour diriger, il serait ainsi recouvert d’une tunique de Moine et aurait suivi le parcours chaotique de nos Orphelins en Quête de vengeance tout comme l’Empereur dans la Saga Star Wars attendant l’avènement prédit du retour des Seigneurs SITH !

Il y a 4000 ans, CHI-YOU alors Ancêtre de la Nation MIAO dirigeait son Armée vers l’Ouest de la CHINE ce qui n’empêcha pas notre démon après 9 batailles remportées d’être battu par l’Armée HAN d’HUANG-DI lors de cette dixième qui lui fut fatale ! Il possédait un détachement séjournant à BASHA, ces Hommes très bons en Arts Martiaux qui est une part de leur Tradition . sont donc les . Vrais CHI-YOU-MEN !

Fondements de la saga

Dans la Mauvaise Fin du 2, une fois LAN-DI débarrassé de RYO et ayant récupéré le Second Miroir, nous le voyons rejoindre notre héroïne SHEN-HUA à la grotte qui dit :

The DRAGON calls the dark clouds, and hides the Morning Star .

Le DRAGON appelle les nuages sombres et cache l’étoile du Matin .

The PATH is closed and all hope of meeting is lost !

La Voie est scellée et tout espoir de rencontre est perdu !

Et LAN-DI répond :

I shall take your power, for the Chi-you-men !

Je rapporterais ton Pouvoir aux CHI-YOU-MEN !

Est ce lui qui la veille précédant le passage de nos 2 héros avait préparé un foyer dans la caverne ?
De nombreuses interrogations, et, plus les indices affluent plus l’impression de se perdre en conjectures prédomine, nous conduisant inexorablement dans l’expectative.

Le BOSS laissant à LAN-DI toute latitude pour retrouver et utiliser les miroirs afin de découvrir l’endroit où s’y cache le Trésor Légendaire, susceptible de libérer CHI-YOU.
Selon d’anciennes règles géomantiques, localités et tombeaux devaient s’appuyer à une Montagne au Nord pour les protéger du danger et s’ouvrir vers le Sud, vers l’eau !

Passé la petite digression, le but poursuivi par le Vrai BOSS de cette Organisation serait de faire revivre la Dynastie QIN en CHINE, du nom TS’INCHE-HOUANG-TI appelé aussi QIN-SHI-HUANG-DI (signifiant Empereur Jaune) Prince de l’état Chinois de QIN et Fondateur de la Dynastie du même nom de 253 à 206 av. J.C. régna comme « 1er Empereur de CHINE », et institua à partir de 221 un régime rigoureux.
A l’extérieur, il étendit son pouvoir de la COREE au VIETNAM et entreprit la construction de la Grande Muraille, Ouvrage Chinois le plus connu serpentant tel un DRAGON au-dessus de Chaînes de Montagnes abruptes et visible de l’Espace !

Grand réformateur, il est également le responsable de l’unification des unités de mesure en CHINE ainsi que de l’écriture.

Il a été rendu célèbre par le Tumulus de son tombeau où il repose au centre d’un ensemble qui évoque le schéma urbain de sa capitale XIANYAN, entouré d’une armée de plus de 6000 guerriers, chars et chevaux d’argile, tous grandeur nature !
Il fût également le rassembleur de toute la Terre Chinoise au 3e siècle avant JESUS-CHRIST.

Pour changer de sujet, une personne non-Chinoise doit se placer dans le bon contexte pour espérer appréhender correctement le sens que revêtent les mots afin d’interpréter justement le sens des bons idéogrammes associés !

Avant toute chose un 1er Principe a lié Bouddhisme et Taoïsme infiltrant par son influence l’Art et la Philosophie Japonaise, le WOU-WEI ou l’agir par le non agir comme le YOGA (que je pratique pour décompresser de ma semaine de travail) et qui présuppose un état intérieur d’humilité consistant à ne pas forcer ni contrecarrer le rythme naturel des choses, d’ou l’émergence des Principes de non-violence et de résistance passive propres à GANDHI et aux Luttes Chinoises telles que le TAÏ-CHI et le Jiu-jitsu dans leurs formes pacifiques.

CONFUCIUS en développant ses Principes moraux de bonne conduite (le K’IAO) a édicté les notions des règles de bienséance suivantes:
YI: l’Equité, la Justice, le Bon Sens, la simplicité foncière, la pertinence dans les relations et disons pour résumer une place pour chacun et chacun à sa place !
HIAO : (la Piété Filiale) qui est à l’origine du Culte des Ancêtres, Maximum Respect !
(j’ai fait l’Arbre Généalogique de ma Famille jusqu’au début du 17e siècle, pour mieux en comprendre l’évolution).
LI: (les rites) politesse, courtoisie, prédispositions internes et affaire de coeur.
JEN: Vertu Suprême qu’est l’Amitié, l’Altruisme, l’Humanité en un mot l’Amour du Prochain !

Le YIN et le YANG: 2 Principes Fondamentaux opposés et complémentaires selon le Taoïsme (la polarité/dualité)et leur mutation expliquent comment toutes choses issues de l’Être Originel, y retournent !

Explicitons notre Grand Absolu, j’ai nommé le TAO ! Graphiquement symbolisé par un cercle séparé par une ligne ondulée en 2 parties égales.

Fondements de la saga

Blanche (YANG le Pôle dominant Positif associé au côté Mâle)
Noire (YIN le Pôle dominant Négatif figurant l’élément Femelle) au centre desquelles un point de couleur opposée indique que tout élément possède en lui son contraire.
Les contraires sont objectifs et doivent s’unir (Terre/Ciel, Femme/Homme) les opposés étant subjectifs doivent se réconcilier comme le Bien et le Mal, complémentarité et contradiction, tout ce qui vit est ainsi représenté.

Au tout début de Shenmue II au Free Stay Lodge du port d’ABERDEEN, un vieux SDF illustre par paraboles l’attitude Taoïste par excellence de RYO en appréciant son développement par les réponses qu’il donne à ses questions anodines mais chargées de Sagesse Taoïste dont le message sous jacent est d’accompagner les Flux et reflux en suivant les Changements Naturels dans le Monde (comme la Marée par l’attraction Lunaire !)

Le TAO invisible doit se faire visible, l’émanation s’opérant par la séparation des contraires.
L’Unité visible est née de la Nature du TAO c’est le T’AÏ-KI (la Limite) né lui même du KI (l’Infini).
C’est bien plus qu’un Symbole !

Dans l’Absolu, l’attirance mutuelle vient du fait que chacun des 2 possédant un peu de la dominante de l’autre se reconnaissent, la Femme étant sensible à la féminité partielle de l’Homme et l’Homme à la partielle virilité de sa compagne.

Le bouleversement n’est pas seulement de nature Physico-chimique chez l’Homme et la Femme qui sont aussi deux êtres magnétiquement complémentaires devant tendre vers une réalisation parfaite de leurs Essences se nourrissant alors de vibrations Vivantes comme dans une Extase divinement Intemporelle.

La Légende présente le Céleste HUANG-DI qui signifie l’Empereur Jaune en Chinois (ne pas confondre avec le 1er Empereur de la Dynastie QIN !) comme le 1er Souverain et Ancêtre du Peuple HAN qui était représenté avec 4 visages regardant dans toutes les directions !

Sa Capitale Terrestre était située dans l’Ouest de la CHINE au sommet des Monts KUNLUN où se trouvaient ses Palais et Jardins suspendus gardés par le général ZHAO-YING, Centaure ailé à peau de Tigre où l’Arbre aux fruits de Jade était sous la protection rapprochée du général LI-ZHU, pourvu de 3 têtes et doté d’un regard perçant de jour comme de nuit !
Bien d’autres généraux lui étaient dévoués comme CHI-GOU, XIANG-WANG, SHEN-TU et YU-LI, son fils MIAO-LONG et son petit fils SHI-JUN, tous détenant un pouvoir magique !

HUANG-DI apprit à son Peuple avec l’aide de ses généraux, la fabrication des véhicules à roues et des bateaux en évidant des troncs d’arbres, mit au point une chronologie primitive selon le cycle sexagésimal en combinaison de 10 troncs célestes avec 12 rameaux terrestres pour comptabiliser arithmétiquement le Temps comme les Années, les Mois, les Jours, et les Heures (car ils vivaient au rythme des saisons).

Il serait avec ses ministres CAN-JIE (prononcer TS’ANG-CHIEH) et LING-LUN à la base des idéogrammes et de l’élaboration de la Théorie Musicale sur une échelle à 12 notes (il composera plus tard une musique pour Tambour en dix mouvements sur son Combat contre CHI-YOU) ainsi que du premier Traité de Médecine Chinoise appelé HUANG-DI NEIJING (Classique de l’Interne) qu’il écrivit avec QI-BO, il enseigna l’Architecture, l’Acupuncture et l’utilisation d’ustensiles ménagers !

Le deuxième grand Ancêtre Céleste Légendaire reconnu de la Nation Chinoise s’appelait YAN-DI, était le frère du précédent et vivait comme lui au Nord-Ouest du Royaume JIULI !

Considéré par la Nation Chinoise comme ayant prit une troisième place importante dans la Mythologie et les coutumes, et plus particulièrement pour le Peuple MIAO/HMONG dont il est le Héros et Ancêtre Légendaire, CHI-YOU était le Chef de l’Alliance Tribale de 81 Clans des 9 Tribus Jiuli formées par plusieurs Nationalités de la CHINE du Sud il y a environ 4800 ans !
Ce peuple vivait de pêches et de chasses autour du lac BAÏKAL.
Mais, selon les légendes et histoires populaires Hmong, c’est au nord de la MONGOLIE, dans les plaines de SIBERIE, une terre de glace et de neige avec six mois de lumière et six d’obscurité que se trouverait le berceau de ce peuple qui eut son age d’or sur les rives du fleuve Jaune, en CHINE !

L’Esprit de CHI-YOU vit toujours dans le coeur de la population MIAO (dans le Sud de l’ASIE, on les afflige du sobriquet de MEO qui veut dire homme des champs, cultivateur, voir aborigène ou barbare) dont les usages dérivés sont pratiqués encore de nos jours par ses descendants, tels que l’Adoration des Ancêtres, des Tambours, des Erables ainsi que le Sacrifice des Boeufs et la pratique de la Sorcellerie et du Chamanisme.
Ces Tribus animistes vivaient sur ces terres bien avant le Chinois HAN et, semblerait-il descendraient de l’Homme de PEKIN (Homo Erectus Pekinensis) !

La Légende ne représentait elle pas CHI-YOU comme le Démon Céleste de Service ayant un corps d’homme, une tête de cuivre pourvue de 4 yeux et portant sur un front métallique, des Cornes en forme de tridents, il était pourvu de sabots de Boeuf, et de 6 mains ou manipulateurs et se nourrissait aussi de pierres et de sable !

Selon les gravures, il tenait un Poignard/Hache dans la main droite, une épée dans la gauche, une lance sous le pied droit et une hallebarde au pied gauche (pratiquement un Viking !)
Toujours selon le Mythe, ses autres mains brandissaient arcs et épées !

Fondements de la saga

Pour information les têtes des Bateaux-dragons utilisées dans les Festivals comme celui d’ABERDEEN et chez les populations MIAO qui a lieu début Juin sont façonnées à la forme des Cornes de Boeuf !

CHI-YOU avait développé 3 grandes inventions: en Politique, économie et Culture…
Pour la petite Histoire, il était surnommé TAO-TIE (le Sanguinaire) qui est un monstre mythologique de la Chine Ancienne, une Figure vorace qui symbolise les esprits néfastes.

Sa Face qui traditionnellement préfigure le côté du diable est représentée sur le chapiteau de la façade Nord des édifices d’un certain nombre d’églises Romanes de l’Ouest Aquitain, comme celle d’Echillais, près de Rochefort en Charente-Maritime (la photo de gauche)

Celle de droite est un objet rituel décoratif déposé au Musée d’Art Oriental de Rome représentant la tête stylisée d’un animal fantastique à cornes (taotie) sans mandibule et aux yeux saillants datant de l’époque des Zhou de l’Ouest déjà utilisé par les bronziers shang, cet élément est repris par les artistes zhou, mais il semble avoir perdu la signification magique dont il était porteur auparavant.

Sans leur attribuer un quelconque caractère de Tyran sanguinaire, un autre personnage légendaire possède une association avec ce fameux Tao-Tie, son nom : Quezalcoatl au Mexique et Ku-Kul-Khan au Yucatan, qui sont la même personne car dans les 2 langues cela signifie Serpent à Plumes ! Un destin tragique (il a été piégé) l’a poussé à s’exiler plus au Sud de sa position …

Il est représenté comme un Dragon et la Planète Venus est son Symbole !

Dans le Chapitre 1 Yokosuka, le sujet de l’étoile Polaire du Nord (North Star) est à maintes reprises évoqué … mais dans les suivants, le discours en arrive à l’étoile du Matin (Morning Star) qui est en fait l’autre nom de la Planète Vénus …!
Alors, erreur de traduction, piège ou indices à combinaisons multiples … !

CHI-YOU s’était emparé très sauvagement des terres du Sud où il régnait par la force des armes qu’il avait développées par la fonte du Cuivre et du Fer pour en forger 5 types : de combat (épées) des armes de jet (lances) et des protections (casques).

Tel ATTILA, l’on disait de lui qu’où il passait, l’herbe ne repoussait pas, ne laissant derrière lui que ruines et désolation (je vous épargne les horribles détails de ses carnages).
Il occupait la région de ZHUOLU au Nord-Est du HUANG-HE dans la région du HEBEÏ et voulait par ambition conquérir le Nord, mais il trouva sur sa route un adversaire à affronter en la personne de HUANG-DI à la limite Nord-Ouest de BEIJING !

Fondements de la saga

La bataille fût titanesque sur cette plaine poussiéreuse car les Forces en présence redoublaient d’ingéniosité pour trouver une issue.
Acculé suite à une contre-attaque des armées d’HUANG-DI, CHI-YOU brisa l’encerclement en crachant de son énorme bouche une brume si épaisse qu’elle obscurcissait le Ciel et plongea la TERRE dans les ténèbres.

HUANG-DI envoya son Ministre FENG-BO qui contrôlait le Vent Céleste en ouvrant son sac il fit souffler une Tempête pendant 3 jours et 3 nuits sans succès.
HUANG-DI mit à profit ses connaissances Astronomiques, sachant que la Grande Ourse était orientée dans la même direction, inventa une boussole qu’il plaça sur un chariot, celle-ci avait la forme d’une figurine en bois dont le bras droit indiquait toujours le Sud, quelle que soit la direction prise, ce qui lui permit de se diriger dans la plaine au milieu du brouillard.

CHI-YOU et ses Frères, ces troupes de démons des Forêts et des Montagnes dirigées par l’affreux CHI-MEI et l’horrible nain WANG-LIANG avaient un point faible, ils craignaient le cri du Dragon. 
HUANG-DI utilisa donc des trompes l’imitant pour les paralyser.

Il fabriqua aussi un tambour avec la peau d’un Boeuf brun géant écorné et unijambiste nommé KUI, Démon de la Foudre vivant sur le Mont LIUPO dont les yeux lançaient des éclairs et son cri retentissait comme le Tonnerre, de ses os il en fit des baguettes.
La Terre et les Montagnes tremblaient lorsque retentissait le bruit du Tambour qu’un de ses assistants surnommé le Prince du Tonnerre, manoeuvrait !
Pris dans une impasse CHI-YOU lutta férocement de ses 6 mains face aux 9 offensives de HUANG-DI qui envoya le démon Marin YING-LONG, faisant jaillir des trombes d’eau de sa bouche en déversant des flots tumultueux.

Mais CHI-YOU invoqua la pluie et le vent en montant au Ciel et d’un cri souleva un ouragan et une pluie torrentielle s’abattit sur les armées empêtrées dans la boue d’HUANG-DI qui dans un dernier espoir fit appel à la Déesse de la Sécheresse, sa fille NÜ-BA venant des Monts XIKUNZI situés au Nord-Ouest de la CHINE.

Elle arrêta la pluie en dispersant les nuages grâce à un dégagement de chaleur si intense qu’elle brûla les troupes adverses en les infiltrant et CHI-YOU battant en retraite succomba à ce dixième  assaut de la main d’HUANG-DI qui trancha son immense tête dont la bouche ressemblait à l’entrée d’une caverne et la fit disparaître en l’enterrant à part de son corps.
Il paraîtrait qu’un nuage de vapeur rougeâtre s’élevait parfois du Lieu de l’ensevelissement de cette tête qui émettait de la chaleur !

Fondements de la saga

Pour célébrer sa Victoire HUANG-DI fabriqua avec le cuivre de la mine de SHOUSHAN, un grand trépied de 4 mètres de haut sur lequel fût immortalisé le récit de son combat contre CHI-YOU avec pour épitaphe à la postérité: LE MAL est TOUJOURS PUNI !
Il resterait des vestiges de cette bataille mémorable tout autour de cette plaine de ZHOULU/JIZHOU cernée de Montagnes dont celle du Soleil où des érables et des pins verts ont été plantés près d’un roc où vivaient des SERPENTS VERTS …

Parmi les 3 emplacements possibles de la tombe de CHI-YOU, le plus probable se situerait dans la vallée de la rivière LINGSHAN/XUNLEI au lieu-dit de la Tour du Temple dédié dans les temps anciens à l’image du DRAGON BLANC près du village des 8 formations de la bataille du diagramme où existait bien avant des reliques dans le Temple de CHI-YOU dont il reste les fondations et un mur du « monument du non-mot » car toute mémoire de CHI-YOU et ses Frères devait être effacée par le nouveau modèle Social dominant fondé par la Nationalité féodale HAN.