Gamescom 2017

Date de début du salon : 22/08/2017
Date de fin du salon : 26/08/2017
Pays : Allemagne
Lieu : Parc des expositions de Cologne
Site officiel : Lien

À l’occasion de sa venue à Cologne pour la Gamescom 2017, Yu Suzuki a accordé de nombreuses interviews aux médias du monde entier, riches en nouvelles informations sur Shenmue III. Voici notre récapitulatif des informations glanées par thématique. Bonne lecture.

Deep Silver : origines et nature du partenariat

Quelques jours avant le début du salon, Ys Net a annoncé via un communiqué de presse officiel avoir signé un accord d’édition avec Deep Silver, la filiale jeu vidéo de Koch Média, un acteur reconnu du milieu notamment pour avoir récemment édité Persona 5 ou encore les jeux Yazuka en Europe. Cet accord concerne les versions physiques et numériques de Shenmue III sur PlayStation 4 et PC pour l’ensemble du marché international même si l’éditeur pour le Japon reste encore à déterminer.

Shenmue III - Gamescom 2017

Yu Suzuki l’a affirmé à plusieurs reprises, avec le budget initial récolté via Kickstarter, il aurait été très difficile voire impossible de réaliser un véritable « monde ouvert » avec Shenmue III. Il l’avait d’ailleurs précisé en juin 2015 lors d’une session Reddit.

« Je dirai ceci : si nous atteignons le palier des 5 millions de dollars, l’une des choses que je veux faire est que Shenmue III devienne réalité. À 10 millions de dollars, il aura vraiment les caractéristiques d’un monde ouvert. »
Yu Suzuki

Il était donc nécessaire de trouver des financements supplémentaires et plus particulièrement un éditeur fiable afin que Shenmue III suive la trace de ses prédécesseurs et puisse devenir « le jeu à monde ouvert » dont nous rêvons tous.

La date de sortie de Shenmue III a été repoussée car les négociations avec Deep Silver progressaient dans le bon sens, avec ce partenariat Suzuki-san précise qu’il sera possible de dépasser les objectifs initiaux et d’enrichir le contenu du jeu, par conséquent un temps de développement supplémentaire était nécessaire. Il affirme avoir le sentiment d’être enfin au complet et de pouvoir se concentrer pleinement au reste, c’est à dire au développement.

Grâce à deux interviews de Cédric Biscay, le coproducteur de Shenmue III, nous avons également eu la possibilité d’en apprendre plus concernant les rôles des différents intervenants. Afin d’être mieux informés, nous vous invitons à lire notre seconde interview de Cédric Biscay et à visionner celle menée par Team Yu lors de la Gamescom.

Pour résumer la situation, Sony peut être considéré comme un investisseur mineur mais un soutien logistique et promotionnel très important, Shibuya Productions conserve sa place en tant que coproducteur de Shenmue III et responsable de la version PC, leur rôle consiste à s’occuper de la « production », à ne pas confondre avec « l’édition ».

Deep Silver devient l’éditeur de Shenmue III, il apportera une aide financière importante et se chargera du marketing et de la distribution en Europe et dans le monde (hors Japon), le rôle de SEGA se résume à peu de choses si ce n’est fournir les assets de Shenmue I et II et permettre à Yu Suzuki d’utiliser la licence Shenmue.

La participation de Yu Suzuki à la Gamescom 2017 était principalement due à la signature de l’accord avec Deep Silver et au fait de montrer que le projet progresse, ils comptent préparer ensemble la future stratégie marketing de Shenmue III.

Deep Silver a été recommandé à Yu Suzuki par plusieurs personnes de confiance provenant notamment de SEGA et ayant déjà collaboré avec cet éditeur. Yu Suzuki s’est alors déplacé à Munich, ce qui l’a conforté dans sa décision de venir nouer un partenariat avec eux. De plus, il a découvert qu’il y avait des fans de Shenmue dans leur équipe. Le studio de Yu Suzuki pourra profiter du réseau international et du savoir-faire en matière de communication de Deep Silver ainsi que leur expérience avec les autres studios japonais.

Cependant aucune promotion n’est prévue pour le TGS (Tokyo Game Show) de cette année, la promotion à grande échelle de Shenmue III débutera lors d’événements ultérieurs.

Les différentes interviews de Yu Suzuki lors de la Gamescom

Avant de poursuivre, il est important de partager ici-même les liens vers les très nombreuses interviews que Yu Suzuki a accordé aux médias lors de la Gamescom 2017, afin que celles et ceux qui souhaitent mieux s’informer puissent le faire. Ce compte-rendu est bien sûr basé sur les différentes informations qu’elles contiennent.

– Interview de Gamekult – Interview de Gameblog – Interview de Jeux vidéo.com
– Interview de Famitsu – Interview de Game*Spark – Interview VG24/7
– Interview Metro.co.uk – Interview Game Watch – Interview Shenmue Dojo
– Interview Dengeki Online – Interview 4Gamer – Interview Eclypsia.com
– Interview d’Eurogamer.net – Interview Shenmue500K – Gamevlog de Julo
– Interview Maniac.de – Rapport photo de la GamescomShenmue III - Gamescom 2017

Un grand merci à Switch du blog Phantom River Stone pour avoir traduit de nombreuses interviews directement du japonais.

Un jeu en « monde ouvert » au contenu enrichi

Conscient de pouvoir viser encore plus haut par rapport aux objectifs initialement fixés et nécessitant un temps de développement supplémentaire, de nombreux progrès sont à attendre suite à l’accord avec Deep Silver.

À titre d’exemple, la taille de la seconde zone du jeu (note : le village de Choubu) sera triplée par rapport à la vision initiale de Yu Suzuki. Pour l’illustrer avec des chiffres, le nombre de PNJ dans ce village était planifié autour de 50~60 personnages mais après avoir augmenté la taille de cette zone, ce nombre se situera maintenant aux alentours de 200 PNJ. Rappelons que le premier Shenmue sur Dreamcast contenait en tout et pour tout 250 PNJ (Personnages Non Joueurs*).

Shenmue III - Gamescom 2017

Avec Shenmue III, Ryo Hazuki et les différents personnages évolueront dans un monde dynamique et cohérent, les personnes que vous croiserez ou avec lesquelles vous discuterez se souviendront de vous. Un autre point important concerne le système d’affinités « Affinity System », en particulier lors des dialogues, Shenhua sera par exemple amenée à vous poser de nombreuses questions auxquelles il faudra répondre. Les réactions et le degré de coopération des personnages dépendront de vos choix. Les interactions avec les personnages seront comptabilisées sous forme de score qui définiront vos échanges et même votre progression au sein de l’aventure.

Shenmue III - Gamescom 2017Shenmue III débutera le lendemain de la scène finale de Shenmue II, 6 heures après, Suzuki-san a tenu à montrer la grotte de fin de Shenmue II dans le teaser afin de montrer les différences comparé au second opus, sans confirmer que cette grotte sera le point de départ de Shenmue III.

Yu Suzuki souhaite que les mini-jeux et les éléments constitutifs de l’univers de Shenmue III soient mieux interconnectés et intégrés les uns avec les autres afin que les joueurs soient plus impliqués et concentrés, en un mot faire de Shenmue III un jeu encore plus immersif. Selon lui ce sera l’un des éléments forts et attractifs du jeu et cela améliorera le monde de Shenmue.

En terme de gameplay, Suzuki-san souhaite pour le moment conserver la même configuration que les deux précédents Shenmue, à savoir utiliser la gâchette droite pour courir et le joystick analogique gauche pour diriger la caméra. Cependant il est fort probable que ces paramètres soient amenés à être modifiés et qu’au final il soit possible de choisir entre l’ancien et le nouveau gameplay, le jeu étant toujours en cours de développement et Suzuki-san souhaitant le moderniser.

Il souhaite également reprendre des éléments des jeux originaux afin de faire plaisir aux fans tout en ayant la volonté de les ajuster afin d’en faire un jeu moderne. Suzuki-san souhaite en tirer le meilleur parti pour Shenmue III.

Une oeuvre originale et unique

Shenmue III - Gamescom 2017D’après les dires de Yu Suzuki, aucun jeu en particulier n’influencera Shenmue III, il souhaite en faire un titre unique qui ne ressemble à aucun autre, il observe cependant ce qu’il se fait ailleurs avec l’Unreal Engine 4 afin de voir quels sont ses points forts et les domaines dans lesquels il excelle.

L’originalité est bien sûr un point très important, Suzuki-san n’est pas un gamer mais avant tout un grand cinéphile, il affirme avoir visionné plus de 800 films ces dernières années et apprécie un réalisateur japonais nommé Juzo Itami. Le cinéma est donc une source d’inspiration importante pour Shenmue III.

Un jeu techniquement meilleur

Yu Suzuki est bien conscient que pour atteindre le meilleur rendu possible d’un point de vue technique, il lui faut énormément de ressources, bien plus que ce dont il dispose aujourd’hui. Il pense que même s’il est à l’origine des jeux à « monde ouvert », les derniers « open world » ont un budget probablement 10 fois supérieur et qu’il est très difficile de concurrencer des jeux avec un si grand budget.

Il essaie donc de trouver un équilibre entre la qualité visuelle et les autres points essentiels du jeu, notamment sur tout ce qui va rendre le gameplay unique et le distinguer des autres productions.

Shenmue III - Gamescom 2017

Les différentes interviews de Suzuki-san nous ont permis d’apprendre de nombreuses choses, notamment concernant un sujet très intéressant, celui des temps de chargement.

Les limitations techniques de l’époque étant ce qu’elles étaient, sur Dreamcast il était parfois nécessaire d’attendre plusieurs secondes chaque fois que l’on entrait ou sortait d’une simple boutique. Shenmue III adoptera une approche plus moderne concernant cet aspect, il y aura bien un temps de chargement initial au lancement d’une zone importante du jeu mais il sera ensuite possible d’entrer ou de sortir de différentes boutiques, immeubles, appartements sans le moindre temps de chargement. Une évolution qui permettra de faire de Shenmue III un jeu encore plus dynamique et immersif.

Concernant les autres avancées majeures, Suzuki-san souhaite également customiser l’Unreal Engine 4 du point de vue des shaders afin de personnaliser tout ce qui concerne la lumière et les éclairages intérieurs comme extérieurs, mais nous y reviendrons dans la rubrique consacrée aux environnements.

Le teaser dévoilé à la Gamescom

Comme nous vous le disions en début d’article, la participation de Yu Suzuki à la Gamescom 2017 et la diffusion de ce teaser était une manière d’officialiser l’accord avec Deep Silver, de montrer que la structure du projet s’est fortement renforcée et que Ys Net dispose désormais d’un important soutien autant financier que marketing.

L’équipe de Ys Net travaille dur sur Shenmue III et le projet progresse de façon satisfaisante mais Yu Suzuki avait le sentiment que son équipe était restée discrète pendant trop longtemps et il trouvait important de montrer quelque chose lors de la Gamescom, sans que ce ne soit une véritable stratégie marketing.

Depuis extrêmement longtemps, depuis que le projet a été lancé en 2015, nous n’avions pas publié de vidéo promotionnelle. Aujourd’hui, puisqu’un accord d’édition a été signé avec Deep Silver, nous voulions faire une annonce qui permettrait de faire comprendre que « le développement du projet progresse sous une nouvelle structure, que tout le monde soit rassuré, s’il vous plaît. » En discutant entre nous, nous nous sommes mis d’accord pour dire qu’une telle annonce ne fonctionnerait pas sans images, et donc notre décision a été de publier une vidéo lors de l’événement.

Cela pourrait ressembler à des excuses, mais bien qu’il y ait des parties qui nécessitent encore un gros travail et avec lesquelles nous ne sommes pas entièrement satisfaits, c’était un peu « nous ne pouvons pas ne rien montrer, donc allons-y et sortons-le ».

Nous avons gagné un partenaire merveilleux avec Deep Silver, cela permettra d’améliorer grandement Shenmue III, comme toujours, merci à tous de continuer à nous soutenir. »
Yu Suzuki, Interview de Game*Spark

En réalité ce teaser a été diffusé faute de mieux pour diverses raisons, la première est un manque évident de moyens, tant humains que financiers. Le budget était en effet trop serré pour détacher des personnes afin de se concentrer sur la promotion du jeu, chose qui a fort heureusement changé étant donné que Shenmue III dispose maintenant d’un éditeur.

La seconde raison concerne la méthode de développement de Yu Suzuki nommée « Agile », celle-ci consiste à travailler en parallèle sur l’ensemble du jeu et à le peaufiner dans sa globalité, c’est à dire en général à la fin du développement. Nous rappelons que Shenmue III ne sort au mieux pas avant le second semestre 2018.

Autre information intéressante, nous avons également appris via une interview de Cédric Biscay menée par nos amis de Team Yu qu’il s’agissait en grande partie d’un ancien trailer dont la diffusion était prévue lors d’un précédent événement, le PSX 2016 en décembre 2016.

Il y a aussi le problème de montrer le jeu au grand public. Les fans veulent voir nos progrès mais bien sûr le jeu n’est pas encore terminé donc certains éléments peuvent donner une impression légèrement négative alors que le projet progresse bien.»
Yu Suzuki Interview Metro.co.uk

Suzuki-san pense peut-être réaliser une version plus peaufinée et plus longue du teaser dévoilé, un vrai trailer promotionnel. À l’occasion des interviews données aux différents médias (et Shenmue Master en faisait partie), Yu Suzuki en a profité pour diffuser un teaser plus long d’une trentaine de secondes.

Design et animations faciales

Précision importante : Concernant la modélisation 3D, Suzuki-san précise que presque Shenmue III - Gamescom 2017tous les personnages sont provisoires, il reste encore beaucoup de travail à effectuer sur Shenhua (et Ryo bien sûr). Certains personnages sont déjà prêts et de qualité très élevée du point de vue de la modélisation mais n’ont pas pu être intégrés dans le teaser faute de temps.

De ce point de vue là, Hideaki Morishita, producteur exécutif de Shenmue III avoue que la diffusion du teaser, même dans une optique promotionnelle, était un peu prématurée.

Concernant les animations faciales, celles-ci n’ont pas pu être implémentées correctement dans le teaser. Yu Suzuki l’a précisé à deux reprises dans deux interviews différentes dont celle de Gameblog.

Les animations faciales ont en effet été retirées il y a deux mois car les développeurs avaient changé quelque chose dans la structure des os des visages. Tout a alors commencé à bugger et cela a causé un problème. C’est à cause de ce problème que Ys Net a décidé de les exclure du teaser.

Selon Yu Suzuki, il est prévu d’incorporer environ onze types d’animations faciales différentes dans Shenmue III et les choses devraient grandement s’améliorer de ce côté-là.

Il a d’ailleurs montré une vidéo interne au site VG247 avec des tests d’animations faciales de Ryo et Shenhua et selon les dires du journaliste celles-ci sont tout à fait « décentes ».

Shenmue III est un jeu dont le développement suit son cours, dans ce cas précis l’on ne peut pas véritablement parler de « trailer promotionnel » mais plus d’un teaser d’une version bêta encore bien loin d’être finalisée.

Maintenant que l’équipe de Ys Net et Shenmue III disposent d’un véritable éditeur, les choses devraient s’améliorer concernant la communication.

MOCAP ou capture de mouvement

Shenmue III - Gamescom 2017Ys Net utilise la capture de mouvement comme base de travail et effectue des ajustements ensuite.

Tout est capturé en interne et l’équipe n’a pas de studio de mocap dédié car elle utilise un outil de capture magnétique qui demande peu d’espace pour fonctionner et celle-ci peut être utilisée dans un open space. Pour les scènes d’action les plus importantes, l’équipe passera certainement par un véritable studio de capture.

Rappelons que les locaux de Ys Net se trouvent dans le quartier d’Ebisu dans l’arrondissement de Shibuya-ku à Tokyo (Site officiel de Ys Net).

Les thèmes centraux de l’histoire

Les trois points-clés de Shenmue III seront la romance, la vie des personnages et Shenmue III - Gamescom 2017les arts martiaux ainsi que l’utilisation de la technologie afin d’exprimer des sentiments à travers des situations de jeu.

Concernant la trame scénaristique de Shenmue III, Suzuki-san ne souhaite pas suivre un fil conducteur rigide mais plutôt proposer plusieurs arcs narratifs comme c’était le cas pour ses prédécesseurs Shenmue I et II. Il s’agit donc d’une caractéristique extrêmement intéressante car celle-ci permet une énorme rejouabilité ou communément appelée replay value.

Toujours selon Yu Suzuki, il existe trois demandes principales pour Shenmue III, la première est la continuation de l’histoire, la seconde concerne le fait que ce soit un monde ouvert et la troisième concerne les chariots élévateurs. Non sans une pointe d’humour, Suzuki-san se demande pourquoi les chariots élévateurs arrivent aussi haut dans le classement avant de répliquer qu’il aimerait faire évoluer le tout vers une pelle mécanique ou ce genre de choses.

Shenmue III - Gamescom 2017L’aspect quotidien sera un thème important. Suzuki-san souhaite montrer des choses subtiles, les gestes du quotidien afin que les joueurs occidentaux soient inspirés par les coutumes venues d’Asie, il aimerait montrer les choses dans leurs moindres détails.

Shenmue est un récit d’aventure basé sur les arts martiaux, l’aspect combat y apparaît par nécessité, mais le but principal du jeu est de divertir les joueurs « de façon cinématographique ».

La trame scénaristique joue bien sûr un rôle essentiel, en particulier en terme de sens, l’histoire n’est pas un simple prétexte pour partir à l’aventure. Shenmue est avant tout un récit initiatique, celui de Ryo Hazuki, un jeune homme qui va apprendre à se connaître, à maîtriser un art et grandir dans tous les sens du terme.

Les environnements

Concernant les environnements, Shenmue III sera au moins aussi vaste que les deux premiers Shenmue, il sera même plus riche. Les paysages du jeu sont décrits par Suzuki-san comme étant montagneux, reculés et situés profondément en Chine, avec des bâtiments très anciens et des toits en tuile, il n’y aura pas de ville au sens moderne du terme.

Les environnements sont modélisés à hauteur de 70% environ, les réglages concernant l’éclairage sont également en bonne voie, en ce moment-même l’équipe de Ys Net ajuste les éclairages intérieurs (dans les immeubles, boutiques etc…) et continue d’effectuer des réglages minutieux sur les changements qui se produisent au fil de temps. Il semble assez clair que l’équipe de Ys Net s’est tout d’abord concentrée en priorité sur ces points avant de passer au peaufinage des personnages et des animations.

Shenmue III - Gamescom 2017

Suzuki-san parle souvent de l’humidité « comme après la pluie », Yu Suzuki insiste sur cette notion « d’humidité » pour définir Shenmue. Selon lui, avec les technologies actuelles il est possible de ressentir cette humidité et de recréer une certaine réalité. Être juste réaliste n’est pas intéressant, le réalisme n’est pas une fin en soi, son approche consiste à proposer quelque chose de plus séduisant, plus esthétique que la réalité et à l’embellir davantage.

Guilin possède des paysages vaporeux, une légère brume recouvre souvent ces montagnes, c’est d’authenticité et d’atmosphère dont il est question ici.

Remerciements à Laurent Comby pour ces photos.

Comme nous vous le disions précédemment, la seconde zone que l’on pourra visiter (vraisemblablement le village de Choubu) sera triplée en terme de volume comparé à ce qui était prévu à l’origine, les bâtiments seront relativement anciens mais la ville sera grande. Il y aura de nombreuses boutiques dans lesquelles vous pourrez entrer et il s’agira d’un espace assez vaste. Il sera possible de parler avec 200 PNJ au lieu de 50~60 comme initialement prévu.

Les connexions entre les 3 villages restent à définir. Kowloon ne réapparaîtra pas dans Shenmue III, la question a été posée par un journaliste.

Comme vous pourrez le voir sur l’image de gauche, avec Shenmue III et le passage à la HD, il sera possible d’admirer de superbes ciels étoilés, peut-être aurons-nous également des explications concernant les fameuses Xing Xiu dont Shenhua parle à la fin de Shenmue II.

D’un point de vue technique, même si cela n’est pas entièrement décidé, Shenmue III devrait adopter une approche plus moderne qui permet aux joueurs d’explorer des décors intérieurs et extérieurs de manière transparente.

Les nouveaux personnages

Au-delà du personnage de Ming Ming dont nous avons appris l’existence via l’actualité numéro 28 il y a plus de deux ans, les dernières interviews de Suzuki-san ont été l’occasion d’en savoir un peu plus concernant deux nouveaux personnages féminins présentés lors des rapports de progression.

Sur l’image de gauche, vous pourrez voir une jeune fille tenant un balai, Suzuki-san souhaite la rendre proche de Fang Mei de Shenmue II sans apporter d’avantage de précision.

Sur l’image de droite, il s’agit de la femme présentée dans l’actualité Kickstarter du 30 juin, elle est la propriétaire d’un hôtel/d’une auberge, il sera donc possible de la rencontrer quotidiennement.

QTE et combats

L’équipe de Ys Net aimerait faire évoluer le concept des QTE avec une nouvelle fonctionnalité nommée « Variable Speed Play » afin de proposer une expérience à la fois fun, divertissante et amusante aux joueurs.

Ils souhaiteraient également intégrer des QTE d’un genre nouveau, ceux-ci seraient en effet basés sur les couleurs des touches de la manette. De plus, il serait également possible d’imaginer un système basé autour de sons spécifiques associés à chacun des boutons de la manette. Une couleur serait ainsi associée à un son particulier et il faudrait effectuer ces QTE uniquement en se basant sur les sons du jeu.

Contrairement aux deux précédents Shenmue, ce ne sera pas le moteur de combat de Virtua Fighter qui sera utilisé dans Shenmue III mais un tout nouveau système totalement différent, les combats ne seront que l’un des éléments le composant. Cela dit, il n’est pas impossible qu’un certain nombre de coups présents dans les précédents opus soient disponibles dans Shenmue III, Suzuki-san aimerait inclure quelques coups principaux de Baji quan.

Yu Suzuki souhaite que les combats soient beaucoup plus dynamiques, qu’il soit possible d’attaquer plusieurs adversaires et surtout le sujet le plus important concerne les nombreux progrès qui seront faits concernant la physique et les réactions des personnages.

Suzuki-san ne pense pas que Shenmue III sera un jeu d’action demandant d’exécuter des commandes trop complexes. À la base Shenmue est un jeu de type « réflexion », l’important n’est pas d’exécuter des commandes avec un timing précis mais plutôt de faire les bons choix. L’une des améliorations importante sera aussi de pouvoir attaquer plusieurs ennemis à la fois au cours d’un même enchaînement.

Ryo apprendra, par le biais d’un système d’expérience et d’un arbre de compétences (le Skill Tree System), de nouvelles aptitudes et mouvements pour se défendre, avant de débloquer des « Compétences Ultimes » une fois celles basiques obtenues. L’arbre de compétences ne sera pas trop complexe, il se remplira automatiquement au fur-et-à-mesure des actions. Néanmoins, vérifier l’arbre et le construire délibérément sera plus amusant. Pour le remplir, il faudra obtenir de différentes manières des livres de compétence : il sera possible d’en acheter certains dans des boutiques, d’autres seront des récompenses. Ils pourront aussi avoir différentes formes : des livres, des rouleaux ou des feuilles…

Les mini-jeux et petits boulots

Shenmue III - Gamescom 2017À l’instar de la course de canards de Shenmue II, il est prévu d’inclure une course (sans confirmation qu’il s’agisse toujours de canards). Comme déjà indiqué lors du MAGIC 2016, la pèche au leurre sera aussi de la partie, certaines personnes vous diront où se trouvent les endroits où pêcher et il sera possible de vendre le poisson péché afin de se faire un peu d’argent. Ryo Hazuki aura également la possibilité de couper du bois, si vous rêviez d’un Ryo bûcheron dans Shenmue III, c’est maintenant chose faite. Suzuki-san précise qu’il est un peu obligé d’intégrer les chariots élévateurs autrement de nombreux fans de Shenmue seraient contrariés.

Parmi les nouveautés, on notera le jeu de la taupe, le pinball et le punching ball. Yu Suzuki aimerait que les mini-jeux soient mieux interconnectés et intégrés dans le monde du jeu. Il sera possible de gagner de l’argent en remportant certains prix dans les mini-jeux. Cet argent permettra également d’acheter des livres de coups et de devenir plus fort afin de vaincre des boss. Il veut une véritable économie locale au sein du jeu afin de renforcer le côté monde ouvert. Chaque séquence de gameplay sera intégrée plus naturellement dans le développement de l’histoire, du scénario. Le joueur y sera plus impliqué et concentré. Ce sera l’un des éléments forts et attractifs de Shenmue III.

État actuel du développement

Actuellement, Ys Net est en phase de production, comme cela a déjà été annoncé dans l’actualité Kickstarter du 15 décembre 2016. L’équipe de Ys Net met l’accent sur la création du village de Choubu dans lequel on retrouvera des éléments typiquement « Shenmue-esque ». Des tortues, des canards et des grenouilles apparaîtront !

Il n’est aujourd’hui pas possible de donner un pourcentage d’avancement du Shenmue III - Gamescom 2017jeu étant donné que plusieurs aspects du jeu sont travaillés en parallèle et progressent à différents rythmes. Note : c’est l’un des principes fondateurs de la méthode Agile.

La modélisation des maps et la création de l’univers de Shenmue III sont complétés à hauteur de 70% environ. Les effets de lumière sont bien avancés et Ys Net est en train d’ajuster les lumières intérieures. L’équipe est toujours au stade de l’ajustement afin de peaufiner les changements au fil du temps (note : on en revient toujours à la méthode Agile, faire et refaire).

Yu-san considère encore le fait d’inclure une nouvelle chanson dans Shenmue III.

L’effectif qui travaille sur Shenmue III

Quelles que soient les interviews, Yu Suzuki se refuse à communiquer le moindre chiffre sur la taille de l’équipe de développement de Shenmue III. Avec l’arrivée de Deep Silver, on sait que le nombre de développeurs a aussi légèrement augmenté et ce n’est sans doute pas fini.

Il explique cependant que dans l’ensemble le développement se fait en interne pour éviter la sous-traitance même si au sein de l’équipe des personnes viennent d’autres sociétés. De plus, l’important est d’obtenir une efficacité maximale de la part de travailleurs principalement sous contrat, avec un budget limité, c’est ce que Yu Suzuki trouve difficile.

Shenmue III - Gamescom 2017

Lorsqu’on demande à Suzuki-san s’il rencontre des difficultés sur le développement de Shenmue III, celui-ci répond qu’autrefois, lorsqu’il était chez SEGA, les développeurs se connaissaient et avaient l’habitude de travailler ensemble. Le budget est bien entendu moins important qu’à l’époque, Suzuki-san consacre beaucoup de temps au management et aimerait en accorder davantage au développement pur.

Les liens avec l’histoire de Shenmue I et Shenmue II

Yu Suzuki n’apprécie pas particulièrement l’idée d’un seul et unique résumé vidéo des deux premiers Shenmue (Digest Movie) au début de Shenmue III, même s’il n’écarte pas totalement cette option. S’il en a la possibilité, il préférerait répartir les souvenirs et autres flashbacks tout au long de l’aventure afin qu’un maximum de monde comprenne les événements passés, l’idée étant de les inclure de manière logique. En effet dans l’histoire, Ryo Hazuki suivra les traces de son père et des scènes de flashbacks seront de la partie à certains moments, ce qui permettra de mieux contextualiser certains passages.

L’une des autres idées consiste à permettre d’appeler des personnages de Shenmue et Shenmue II, en incrustant des visuels (images et vidéos) pendant les conversations. Pour rappel, les backers Kickstarter qui ont donné 80 dollars (ou plus) ont droit à la « Shenmue 3 World Telecom ». Yu Suzuki a tenu à repréciser le principe en interview.

L’idée est ainsi de pouvoir passer des appels téléphoniques internationaux aux amis de Ryo de Shenmue I et Shenmue II, parmi lesquels Nozomi, Goro, Ine-san, Fuku-san, Guizhang, Joy… Par exemple si vous appelez Goro et qu’il dit « Yo, frangin ! il parlera de ce qu’il se passe. Si vous appelez Nozomi, qui est partie au Canada, elle vous dira comment c’est. Pendant la conversation, de vieux souvenirs resurgiront sous la forme d’un film, informant le joueur de ce qui s’est produit auparavant. Grâce à ces conversations et ces flashbacks, les gens qui jouent pour la première fois seront en mesure de comprendre les événements passés.

Shenmue III - Gamescom 2017

Il est rappelé que l’histoire de Shenmue comporte bien 11 chapitres (et non 16), Shenmue III a été conçu en reprenant des éléments des chapitres 4,5 et 6, le chapitre 3 lui, a été complètement laissé de côté.

Suzuki-san aimerait faire de Shenmue III un jeu accessible pour tous les joueurs, y compris ceux n’y ayant jamais joué. Lorsqu’on demande à Yu Suzuki ce qu’il pourrait faire pour amener les joueurs hésitants directement à Shenmue III, celui-ci répond avec humour qu’il devrait peut-être faire Shenmue 0. Il ajoute que ce serait bien de préciser dans le titre « Shenmue III, ça ne vous mordra pas ».

Interrogé sur les différences entre aujourd’hui et la sortie des premiers Shenmue, Yu Suzuki répond que par rapport aux deux premiers Shenmue, c’est un budget différent, une période de développement différente, et les joueurs sont également assez différents d’il y a 15 ans. Les joueurs les plus jeunes qui n’ont pas joué il y a 15 ans seront peut-être de la partie maintenant. Citation intéressante, Yu Suzuki pense que s’il adoptait la même approche qu’il avait pour Shenmue I et II maintenant, pour un nouveau jeu, il échouerait. Il adoptera donc une approche différente. S’il avait 300 employés sous ses ordres et 3 ans pour le bâtir, il pourrait faire la même chose mais ce n’est plus la réalité désormais.

Malgré tout, Suzuki-san ne pense pas qu’il soit nécessaire de changer les bases de la jouabilité de Shenmue. Il donne pour indication un ratio : 70% sera identique aux précédents jeux et il y aura 30% de nouveautés (ce ratio peut bien évidemment varier car le jeu est encore en développement).

Ainsi Shenmue III sera très similaire aux jeux originaux mais bien sûr de nouvelles fonctionnalités seront ajoutées. Le gameplay sera mis à jour et modernisé étant donné que les manettes modernes disposent de nouvelles technologies (il est également question ici du second joystick , du pavé tactile et du haut parleur intégrés à la Dualshock 4).

Shenmue III - Gamescom 2017

Comparé aux deux premiers Shenmue, Suzuki-san précise que le plus grand changement se situe au niveau du moteur 3D, l’Unreal Engine 4, une technologie qui n’existait pas à l’époque car « tout était fait à la main ». Il ajoute que certains aspects sont véritablement spécifiques à l’Unreal Engine 4 et qu’il est nécessaire de s’entourer de personnes aguerries avec ce moteur afin de le maîtriser.

Pour le moment, la chose la plus importante et ce que je considère comme étant notre priorité absolue et de recréer (l’ambiance) et d’établir l’appartenance au monde de Shenmue. C’est le plus important.

La durée de vie

Le jeu sera au moins aussi vaste et dense que les deux premiers Shenmue, voire même plus riche. Il faudra plus d’une vingtaine d’heures pour en voir le bout voire même aux alentours de 30 heures.

On rappellera que Shenmue III ne clôturera pas la saga, car ce serait couper une grande partie de l’histoire et ne serait pas très amusant à jouer.

Musique et doublages

On sait déjà depuis la campagne Kickstarter que les doubleurs d’origine de Ryo Hazuki seront de la partie : Masaya Matsukaze (version japonaise) et Corey Marshall (version anglaise). Beaucoup de fans souhaitent le retour des doubleurs de la saga et Yu Suzuki fera tout son possible, même si certains acteurs se sont retirés du doublage depuis. Dans le cas de Shenhua, une nouvelle audition sera nécessaire.

Dans une interview donnée le 11/09/2017 au site Titan Game Studios, Corey Marshall indique que le doublage débutera « bientôt ». Du reste, Masaya Matsukaze a rendu visite à Yu Suzuki dans les locaux de Ys Net fin août (la preuve par ce tweet).

Concernant les musiques, le stock de musiques de Shenmue I et II devrait être suffisant. Yu Suzuki avait déjà indiqué dans le passé qu’un grand nombre de morceaux avaient été composés et créés à l’époque et moins de 20% d’entre eux ont été utilisés dans les deux premiers jeux.

Écran titre et logo du jeu

L’écran titre officiel de Shenmue III en version japonaise a été dévoilé par le site Game Watch avec pour sous-titre « Chapitre 3 : Guilin », un retour à une numérotation classique qui ne tient pas compte des 11 chapitres écrits par Yu Suzuki.

Shenmue III - Gamescom 2017

Shenmue III - Gamescom 2017Dans l’actualité Kickstarter du 22 août 2017, Yu Suzuki a présenté un nouveau logo car il tenait à le redessiner lui-même et que « cela vienne davantage du cœur », selon lui cela aurait plus de sens en tant que créateur du jeu et lui permettrait d’y insuffler sa propre personnalité.

La version en kanji du logo de Shenmue a été calligraphié par le père de Yu Suzuki. Il a également demandé à sa mère de calligraphier les idéogrammes « Garde tes amis, ceux que tu aimes, près de toi » et il est possible de les voir dans la résidence Hazuki.

Future démo jouable et DLC

Concernant la version trial, Yu Suzuki souhaite prendre le temps de la réflexionShenmue III - Gamescom 2017 concernant son contenu et aimerait proposer quelque chose de comparable à la démo What’s Shenmue, un GD-ROM de démo sorti en 1999 au Japon uniquement et disponible dans certaines boîtes de Dreamcast ou via le magazine japonais Famitsu.

Suzuki-san ne peut pas encore nous dire quand celle-ci sera disponible… Un de ces jours !

Du contenu téléchargeable est prévu pour Shenmue III sous forme de DLC mais Yu Suzuki ne souhaite pas en dire plus pour le moment.

Les remasters HD

La licence Shenmue appartient entièrement et totalement à SEGA, par conséquent Yu Suzuki ainsi que Ys Net n’ont aucun pouvoir décisionnaire concernant d’éventuels remakes ou remasters HD.

Il est rappelé que SEGA a uniquement accordé la licence Shenmue à Ys Net afin de développer Shenmue III. Ys Net, par l’intermédiaire de Hideaki Morishita, producteur exécutif de Shenmue III, révèle que SEGA sont au courant de la forte demande et qu’ils aimeraient volontiers les proposer.

Anecdotes

Yu Suzuki s’est chargé de programmer quelques algorithmes et de petits prototypes au sein même du code source de Shenmue III. Il s’est un peu occupé de l’IA d’un artiste qui apparaît dans le jeu et du comportement de certains PNJ ainsi que de quelques scènes de combat.

Shenmue III - Gamescom 2017Nos amis de Gameblog.fr ainsi que nous-mêmes, avons eu la chance d’interviewer Yu Suzuki dans la room 8 du stand de Koch Media (dont Deep Silver est une filiale), faut-il y voir un signe du destin, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas.

Lors de la séance de dédicaces, c’était un réel plaisir de voir un homme du calibre de Suzuki-san directement au contact de ses fans, des fans qui ont fait signer toutes sortes d’objets, que ce soit des exemplaires des deux premiers Shenmue, en passant par des coques de Dreamcast ou plus rare encore, le véritable magnétophone Hitachi que l’on peut voir dans Shenmue II.

Lorsque le site VG24/7 lui demande ce qu’il en sera de l’avenir de la série et si Shenmue III sera plutôt un épilogue ou bien le commencement de quelque de nouveau, Suzuki-san répond ceci :

Je pense que si j’adoptais la même approche que j’avais pour Shenmue I et II maintenant, pour un nouveau jeu, j’échouerai. Nous adopterons donc une approche différente. Si j’avais 300 employés sous mes ordres et 3 ans pour le bâtir, je pourrais faire la même chose mais ce n’est plus la réalité désormais.

Hmmm…! Je ne suis pas sûr que nous puissions continuer à l’appeler « le successeur de la série ». Je sais que…bien sûr, il y a de nombreux fans de Shenmue, et j’ai entendu de nombreuses requêtes de la part de personnes de tous bords, ils veulent juste plus de Shenmue. Je ne suis pas certain de pouvoir proposer un digne héritier ou non, mais je dirai que ce serait mieux que rien – je veux juste divertir.

Je pense que probablement après avoir terminé celui-ci (Shenmue III), le prochain, Shenmue IV, sortira. Je dois faire quelque chose – je dois commencer quelque chose – donc le prochain sortira. »
Yu Suzuki Interview VG24/7

Conclusion

Shenmue III - Gamescom 2017Si une chose est certaine c’est que Suzuki-san sait parfaitement ce qu’il fait, ceux qui auront pris la peine de lire notre résumé le comprendront, la publication de ce teaser tant décrié (car non-finalisé) n’est pas dans les habitudes de Yu Suzuki, un homme habitué à fournir un travail de très grande qualité et ultra peaufiné. En réalité ce teaser a été publié faute de mieux, avec le temps et le budget à disposition d’après les dires mêmes de Suzuki-san.

Des erreurs ont également été commises en ce qui concerne le choix des prestataires, en particulier avec « Awesome Japan » pour leur médiocrité dans tous les domaines. Ceux-ci ont malheureusement causé beaucoup de tort au projet Shenmue III.

Mais tout ceci est de l’histoire ancienne, l’accord avec Deep Silver marque un véritable tournant en ce qui concerne le développement et la communication autour de Shenmue III, Suzuki-san a clairement pris la bonne décision, une sage décision en signant cet accord avec un éditeur reconnu pour sa fiabilité et la qualité de ses prestations. Shenmue III dispose maintenant d’un éditeur sérieux, place à l’avenir, les choses vont grandement s’améliorer dans tous les domaines.

Yu Suzuki veut faire de Shenmue III un jeu unique dans lequel l’originalité prévaut. Il précise que lorsque l’équipe de Ys Net aura réussi à recréer le monde du jeu, les divers éléments s’imbriqueront en synergie les uns avec les autres et qu’une sorte d’alchimie se créera. Il souhaite que Shenmue III possède une aura, une âme, qui fera de lui un grand jeu et surtout une expérience inoubliable.

Shenmue III - Gamescom 2017