MAGIC 2016

Date de début du salon : 27/02/2016
Date de fin du salon : -
Pays : Monaco
Lieu : Grimaldi Forum, Monaco
Site officiel : Lien

Retour sur la conférence de Shenmue III avec Yu Suzuki au MAGIC 2016 (27 février 2016)
Retranscription du Japonais vers le Français de Kenji Seang, photos de Kenji et Catherine, vidéos de Shendream, montage par Shenman

Pour la troisième fois après le TGS 2011 et le MAGS 2013, Yu Suzuki s’est rendu dans un événement organisé sur un territoire francophone, le MAGIC 2016, organisé par Shibuya Productions. Pour l’occasion, une conférence sur le thème de Shenmue III a eu lieu, qui s’articulait autour de questions posées à Yu Suzuki par David De ville, un fan français bien connu de la communauté Shenmue et modérateur le temps d’une heure. Lors de la conférence de presse du MAGIC 2016 qui s’est tenue le 20 janvier à Paris, Cédric Biscay avait promis un teaser et de nouvelles choses concernant Shenmue III. Les promesses ont été tenues et bien plus encore. L’équipe de Shenmue Master était présente sur place pour couvrir l’événement.

Le MAGIC 2016 organisé par Shibuya Productions

Avant d’évoquer la conférence plus en détail, quelques mots sur le MAGIC pour Monaco Anime Game International Conferences, dont il s’agit de la deuxième édition, après le MAGIC 2015. Le salon qui est dédié à plusieurs univers (Manga, animation, comics, jeux vidéo,…) s’est tenu à Monaco, au Grimaldi Forum avec un programme chargé (conférences, tables rondes, concours de cosplay et de création de jeux vidéo,…) et des invités prestigieux (Buichi Terasawa, le créateur de Cobra, John Romita Jr et Mark Millar les créateurs de Kickass, David Lloyd le dessinateur de V pour Vendetta, Kavinsky,…).

La journée a débuté par une présentation de l’ensemble des invités de la journée et une belle ovation fut réservée à Yu Suzuki lors de sa montée sur scène. Il a eu l’honneur d’ouvrir le bal des conférences de la journée avec sa conférence sur Shenmue III.

La conférence sur Shenmue III avec Yu Suzuki

La conférence, comme les autres qui ont eu lieu durant cette journée, a débuté peu après 9h30 dans l’Auditorium Prince Pierre d’une capacité de 800 places. D’après Cédric Biscay, environ 600 personnes étaient présentes lors de la conférence sur Shenmue III, dont plusieurs fans étrangers (et Peter de Shenmue Dojo et James de Team Yu, avec qui nous avons passé l’essentiel de la journée) et qui pouvaient bénéficier d’une traduction simultanée en anglais.

Nous tenons à vous rappeler qui est David De ville car le symbole est beau : il s’agit d’un fan français qui a eu l’occasion par deux fois d’interviewer Yu Suzuki au Japon. A l’occasion du MAGIC 2016, Suzuki-san lui a accordé toute sa confiance pour qu’il puisse jouer le rôle de modérateur et poser des questions qui rythment la conférence. Cela a permis de bénéficier lors de cette conférence d’un contenu suffisamment pointu et intéressant pour les fans présents dans la salle (et par extension, ceux qui ont suivi la conférence à distance).

Voici la vidéo complète de la conférence (filmée par Shendream et montée par Shenman) d’une durée de 1h05 :

Le concept de Shenmue et de Shenmue II en images

Pour débuter la conférence, une question est posée sur le concept de Shenmue et Shenmue II. En réponse, une diapositive qui reprend les images d’illustrations de chapitres de la saga est projetée : le chapitre 1 à Yokosuka, le chapitre 2 à Hong Kong et le chapitre 5 qui représente un concept art de Shenmue III. A noter l’image d’Akira de Virtua Fighter qui rappelle que l’histoire écrite par Yu Suzuki s’appuyait initialement sur ce personnage.

MAGIC 2016

Notes :
– Ces images d’illustrations avaient été dévoilées la première fois lors du Shenmue Postmortem de la GDC 2014.
– Il n’y a donc pas de chapitre 3 ou de chapitre 4 pour le moment : une question sera posée à ce sujet à Yu Suzuki lors de notre interview.
– Shenmue III contiendra les chapitres 5 et 6 de la saga comme indiqué dans la conférence à Shanghai en novembre 2015.
– Cela n’avait peut être pas été vu initialement à la GDC 2014 mais une femme est présente en arrière plan de l’illustration du chapitre 5 avec Ryo et Shenhua. Est-ce Niao Sun ?

Yu Suzuki revient ensuite en photos sur les repérages effectués à Yokosuka et Hong Kong. Yokosuka est une ville avec une base militaire américaine et de ce fait plutôt exotique. A Hong Kong, plusieurs cultures différentes cohabitent. Il souhaitait souligner le fait qu’un Japonais imprégné de sa culture japonaise se mélange à une culture chinoise. C’est ainsi qu’il a créé Shenmue II. Shenmue III se déroule à Guilin et comme il s’agit d’une région plus isolée à l’intérieur des terres, il y a moins d’échanges culturels avec l’étranger. Pour Yu Suzuki, il s’agit d’une culture chinoise plus authentique.

Les moments préférés de Yu Suzuki dans Shenmue I et Shenmue II

Suzuki-san évoque ses moments préférés dans les deux premiers Shenmue avec quatre vidéos :
– Une vidéo sur la séquence d’entraînement au chariot élévateur avec Mark dans Shenmue I (Yu Suzuki en profite pour rappeler que de nombreuses personnes souhaitent son retour dans Shenmue III !),
– la scène du QTE dans le Heartbeats bar,
– deux scènes « d’initiations aux techniques » lorsque Ryo apprend des techniques. Les scènes cinématiques ont beaucoup d’importance dans Shenmue.

Note :
– la question ne lui a pas été posée mais lors de l’interview que Yu Suzuki nous avait accordé lors du TGS 2011, il nous avait avoué que sa scène préférée dans la saga Shenmue se trouvait dans la suite de Shenmue II.

Les personnages féminins dans la saga Shenmue

David De ville explique que Yu Suzuki aime bien Chojun (Niao Sun) mais demande ce qu’il pense de Nozomi, Joy et Shenhua. Voici ses réponses :

– Nozomi est l’archétype de la femme japonaise idéale, la « Yamato Nadeshiko » du Japon : réservée mais une grande force intérieure. Cela devient rare de nos jours.
– Joy est quelqu’un de dynamique dans un environnement multi-culturel à Hong Kong, une femme forte, d’un type complètement différent,
– Shenhua est devenue l’héroïne de la série Shenmue. Comme Shenhua a été élevée au sein d’une nature luxuriante, elle a aussi une force très mystérieuse, et possède une perception particulière de la vie. Yu Suzuki souhaitait vraiment dépeindre une femme forte. Il s’agit sans doute du personnage sur lequel il a le plus de souvenirs. Elle possède beaucoup de connaissances… Il souhaite inclure des scènes dans la forêt qu’elle connaît bien avec Ryo qui serait derrière à la traîne : ce genre de scènes cocasses seraient bienvenues !

Shenmue III sur l’Unreal Engine 4

Après quelques retours sur les deux premiers Shenmue, on nous annonce qu’on passe à Shenmue III ! Cela fait 6 mois que Yu Suzuki travaille sur l’Unreal Engine 4. Il revient à cette occasion sur les raisons qui l’ont poussé à choisir ce moteur, notamment la manière dont les couleurs et leur épaisseur ressortent et ses contrastes très élevés qui constituent les spécificités visuelles de l’UE4. Ces seuls éléments ne font pas un Shenmue et il pense que Shenmue a besoin d’un peu plus d’humidité. Il aimerait par exemple retranscrire l’odeur des aliments frais et il atteindra le « niveau » d’un Shenmue.

Note :
– Ce n’est pas la première fois que Yu Suzuki parle des couleurs ou de l’odeur de l’UE4 :

Qu’est-ce qui a dicté votre choix de l’Unreal Engine 4 pour le jeu ?
La représentation des couleurs, des « shaders » et le moteur de rendu. Ils sont très proches de l’image que j’ai du monde de Shenmue III. L’Unreal Engine 4 me permet de représenter tel que je le conçois l’humidité et l’odeur du monde. Si vous regardez une scène dans le désert, vous sentirez l’air sec du désert. Je pense que je peux donner vie à ces éléments abstraits du climat et de l’atmosphère grâce à l’Unreal Engine 4.
Yu Suzuki, interview au site DualShockers, 10/2015

Pour illustrer ces paroles, de nouvelles images ont été dévoilées lors de la conférence de Shenmue III, également mises en ligne dans l’actualité 52 de Kickstarter.

MAGIC 2016

L’équipe travaille sur différents prototypes, avec notamment les effets météo et le cycle du temps. Le rendu climatique est selon Yu Suzuki correct et l’équipe est parvenue à un bon rendu des ombres.

Un teaser est alors projeté qui représente le village de Bailu, premier village de Shenmue III :

Deux manières de développer avec l’Unreal Engine 4 sont citées par Yu Suzuki : « la méthode en cascade » (waterfall, la méthode la plus utilisée) et « la méthode agile ». C’est cette méthode qui est utilisée par l’équipe de développement et qui correspond à la vision de Yu Suzuki qu’il trouve efficace. Elle permet d’assembler le logiciel sur différentes parties qui fonctionnent en parallèle. L’UE4 est pour Suzuki-san un moteur très simple d’utilisation.

Note:
– Dans un projet informatique, la méthode en cascade s’oppose à la méthode agile. La méthode en cascade implique qu’il n’est pas possible de passer à la phase suivante d’un projet tant que la phase en cours n’est pas terminée. La méthode agile offre plus de souplesse et permet de travailler simultanément sur plusieurs phases du projet. C’est ce qui se passe en ce moment sur Shenmue III : l’équipe de développement travaille sur différentes phases (combat, méteo,…)

Les locaux de développement de YS Net

Avant cette conférence, Yu Suzuki s’était très peu exprimé sur les locaux de développement de Ys Net. Lors du MAGIC, il explique qu’au début, ils ont commencé avec un groupe très restreint de personnes à Tokyo dans le quartier d’Ebisu, mais que c’est devenu trop petit. Par la suite ils ont déménagé deux fois : une fois à Ebisu mais c’est à nouveau devenu trop petit après un mois environ, et aujourd’hui, ils sont dans le quartier de Gotanda.

L’équipe travaille sur le développement avec de nombreux partenaires mais c’est à Gotanda qu’est réunie la « Brain team » (l’équipe des « cerveaux »).

Note :
– Avant cette conférence, le site RedBull Games avait eu le privilège de se rendre dans le studio de Ys Net.

Le thème de l’histoire de Shenmue III

A la question de savoir quel est le principal thème de Shenmue III, Yu Suzuki répond que l’histoire se déroule dans un monde ordinaire où l’on trouve les notions d’amour, de courage et d’amitié. L’histoire est centrée autour des arts martiaux avec un jeune homme qui grandit et se réalise lui-même, voyage en Chine pour venger la mort de son père. Un voyage où il va se découvrir à travers la pratique des arts martiaux.

Shenmue III mettra en avant les relations avec Shenhua, par exemple dans les dialogues, les gestes et comportements chaleureux. Yu Suzuki souhaite retranscrire ce genre de relation de manière minutieuse et attrayante.

Yu Suzuki souhaite dépeindre dans les nombreuses scènes avec Shenhua le fait de veiller l’un sur l’autre ou encore des variations subtiles dans leurs attitudes. Lorsque Shenhua se trouve dans la forêt, elle se sent comme dans le jardin de sa maison pendant que Ryo reste à la traîne derrière. Dans Shenmue II, il y avait beaucoup de QTE au sein de la forêt. Dans Shenmue III, il y a aura des passages étroits en forêt, il faudra sauter au-dessus de troncs d’arbres, traverser des rivières, enjamber des rondins, etc. Yu Suzuki réfléchit encore à d’autres possibilités et souhaite réaliser quelque chose d’encore plus puissant avec le nouveau moteur.

MAGIC 2016

MAGIC 2016

MAGIC 2016

Notes :
– Dans une interview donnée à David De ville en octobre 2015, Yu Suzuki avait bien précisé qu’il y aura des moments où Ryo sera avec Shenhua et d’autres où il sera seul.
– Le « Rapport System » sera le système de jeu d’après l’interview de Yu Suzuki à Famitsu du 08/09/2015 qui permettra de mesurer les interactions avec Shenhua dans Shenmue III, avec différents paramètres comme le niveau de confiance, l’intimité et l’amabilité (encore en cours de finalisation).

Le voyage de Yu Suzuki en Chine en novembre 2015

Yu Suzuki a profité de son passage en Chine en novembre dernier (pour la conférence à Shanghai) pour se rendre dans la province de Fujian afin de collecter diverses données et prendre des photos de textures.

Dans le Fujian, il y a des constructions en forme de donuts qui s’appellent des « Tulous » (littéralement « construction de terre ») et qui font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour l’anecdote, il y a quelques temps lorsqu’elles ont été aperçues par les satellites américains, elles ont été prises pour des bases de lancement de missiles. Il y en a de toutes tailles, de la plus petite à la plus grande. Certaines ont trois étages, d’autres cinq, avec un jardin à l’intérieur. Dans Shenmue III, il souhaiterait faire de l’une de ces constructions un repère ennemi.

Notes:
– Lorsque Yu Suzuki parle des méchants de Shenmue III, aucun doute qu’il parle des Chi You Men (« Infiltrer dans le chapitre de Guilin une organisation secrète, les Chi You Men » disait-il dans une interview accordée en juin 2015 à Famitsu).
– La grande muraille circulaire dont parle Yu Suzuki dans la conférence est un tulou, forme traditionnelle de résidence communautaire de l’ethnie hakka que l’on trouve dans la province du Fujian, au sud de la Chine. Comme rappelé par Suzuki-san dans la conférence, beaucoup d’entre elles sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

D’autres photos sont dévoilées à l’occasion de la conférence, dont une qui représente du linge qui sèche (« cela fait très chinois ») qu’il aimerait mettre joliment en mouvement au gré du vent en utilisant la physique.

Sur une autre photo, Yu Suzuki montre une cuisine commune partagée par tous les habitants d’un tulou, située dans le jardin intérieur du bâtiment. Sur une autre photo, on peut voir diverses choses comme des tables et des chaises : un endroit où il souhaiterait mettre en scène certains combats de Shenmue III ! Avec tout qui se casse progressivement, des objets qui volent de partout : ce serait pour lui très amusant de faire de tels combats. Concernant les combats, Yu Suzuki fait plein d’expériences mais il faudra attendre un peu pour les voir.

La mauvaise fin dans Shenmue III

Est-ce qu’il y aura une « bad ending » dans Shenmue III, comme dans Shenmue I et II ? Dans Shenmue III, il y aura aussi des événements liés à des limites de temps. Il y a un paramètre de mauvaise fin si vous ne parvenez pas à votre objectif dans la limite du temps. Il y a de mauvaises fins mais aussi des « retry ».

Les visages de Ryo et Shenhua

Yu Suzuki a reçu beaucoup de demandes des fans concernant les visages de Ryo et Shenhua. Comme les fans ont attendu quinze ans avec le visage de Ryo issu de Shenmue II en tête, il pense qu’il doit prendre soin de cette image précise de Ryo. L’équipe travaille actuellement sur un modèle amélioré qui respecte cette image. A la prochaine occasion, il sera en mesure de montrer des modèles de Ryo et Shenhua de haute qualité !

MAGIC 2016

Le système de pêche dans Shenmue III

A l’époque de l’élaboration de Shenmue il y a 15/17 ans de cela, l’équipe réfléchissait sur les jobs de Ryo et quelqu’un a évoqué la pêche. L’idée a plu à l’ensemble de l’équipe qui s’est mise à travailler sur ces différents aspects : quelle forme de canne à pêche ? Quelle technique de lancer de ligne ? Quels appâts? Vers quelle heure est-il préférable de pêcher ? Quels sont les meilleurs endroits et horaires afin qu’il y ait le plus de poissons, etc ? C’est une idée qu’il souhaitait déjà inclure dans Shenmue I et II mais qui n’avait pas pu être implémentée, car cela prenait trop de volume. Il y aura plusieurs endroits où pêcher dans Shenmue III, par exemple dans le village de Bailu, le premier village du jeu.

Un deuxième teaser représentant un étang pour pêcher au village de Bailu (généré en temps réel) est alors dévoilé. Un résultat très satisfaisant, ce qui fera dire à Yu Suzuki : « C’est un niveau de qualité que j’ai moi-même atteint au départ, mais il semble que nous parviendrons à une meilleure qualité pour Shenmue III ».

L’inventaire des deux premiers Shenmue

L’inventaire des deux premiers Shenmue sera t-il réutilisable dans Shenmue III, comme par exemple le « mysterious scroll » ?
(note : ce parchemin qui se trouve dans le Dojo Hazuki et qui bien que traduit par Gui Zhang n’a pas pu être interprété jusqu’ici). Etant donné que c’est une série, être en mesure d’utiliser des objets du passé renforce la notion de continuité. Il est prévu d’utiliser ces objets.

Chai fera t-il une apparition dans Shenmue III ?

Chai est un personnage que Yu Suzuki apprécie énormément et qu’il aimerait absolument faire apparaître d’une manière ou d’une autre. Il lui rappelle Gollum du Seigneur des Anneaux car il est effrayant. Il aimerait en faire des porte-clés.

Note :
– la première fois que Yu Suzuki a confirmé que Chai ferait une apparition dans Shenmue III, c’était dans l’interview donnée à Nico Nico, en juillet 2015.

Le style des combats dans Shenmue III

Les combats dans Shenmue III différeront un peu de ceux dans Virtua Fighter. Plutôt que des tactiques, il faudra faire preuve de stratégie. Il y a un système « Avantage du terrain », qui consiste à utiliser le relief du lieu pour acculer l’adversaire ou prendre d’assaut l’ennemi par exemple. Yu Suzuki souhaiterait réaliser des combats où il sera possible d’utiliser ce genre de stratégies. Beaucoup de développeurs ont déjà relevé le défi des objets qui tombent et se cassent pendant les combats. Lui souhaiterait faire quelque chose d’assez différent. Mais ce qui pourrait être amusant, c’est d’avoir des réactions physiques en chaîne avec des éléments qui tombent et en font tomber d’autres.

Il y aura aussi un système « Découvert par l’ennemi » qui permettrait à l’adversaire de nous trouver. Cela veut dire que si un ennemi vous découvre, il vous poursuivra. Si cinq ennemis vous découvrent, ils se mettront tous à votre poursuite. Si vous les attirez dans des endroits comme des petites ruelles que vous connaissez bien, il sera possible de les emmener dans des endroits plus clos pour les vaincre.

Dans Shenmue I et II, les arts martiaux vus étaient principalement du nord de la Chine, avec des mouvements plus amples. Dans Shenmue III, on verra plus les arts martiaux du sud de la Chine, plus en « corps à corps », efficaces dans des espaces réduits, des couloirs ou des escaliers.

Shenmue est un jeu plus centré sur l’histoire, un jeu cinématique alors que Virtua Fighter est un jeu très spécialisé sur l’échange de coups en combat. Les mouvements y sont beaucoup plus rapides que dans la réalité, un peu trop pour être réalistes. Dans Shenmue III, Suzuki-san souhaiterait rendre les mouvements un peu plus lents, plus proches des combats de la vie réelle.

Notes :
– Lorsque Yu Suzuki parle des réactions en chaîne, il parle du High Ground Battle System :

Pour ce qui est du «High Ground Battle System», il s’agit de l’interaction avec les objets autour de vous. Je souhaite créer et ajouter du réalisme et de la stratégie. Par exemple, quand vous projetez un adversaire et qu’un baril s’écroule ou encore, frapper un mur et qu’il s’effondre telle une vague sur l’ennemi. Je veux créer avec les phénomènes physiques de l’UE 4 des combats bien plus complexes.
Yu Suzuki, interview de Yu Suzuki par David De ville, 10/2015

– Concernant l’aspect cinématique des combats :

Les contrôles seront plus simples que dans le passé, et les combats seront plus « cinématiques ». Cela ressemblera plus à un film.
Interview de Yu Suzuki au site DualShockers, 10/2015

Virtua Fighter est un jeu de combat en un contre un, dans lequel les timings sont importants, donc ça n’était pas forcément ce qui correspondait le mieux aux combats de Shenmue. Cependant cette fois je vais créer des combats qui correspondent à Shenmue III dès le début. Je souhaite créer des combats simples et exaltants dans lesquels l’action sera prédominante, pas des combats où il y aura de la physique très pointue.
Interview de Yu Suzuki à Famitsu, 09/2015

Les musiques dans Shenmue III

MAGIC 2016

Yu Suzuki explique que lui et son équipe ont déjà pas mal de musiques composées, mais qu’ils ne savent pas encore exactement lesquelles et où seront-elles utilisées. En Chine, il y a un instrument appelé « erhu », qui a une gamme de tons très proche de celle de la voix humaine. Cela fait très chinois, c’est un instrument qui sort vraiment un joli son.

Certaines des musiques ont déjà été utilisées dans Shenmue I et II.

Notes :
– Cette déclaration rejoint celle de Riuji Iuchi, futur compositeur de Shenmue III, qui avait indiqué sur Twitter que de nombreuses musiques des deux premiers Shenmue n’avaient pas été utilisées :

– Les musiques jouées sur scène sont les suivantes :
1) La musique de la lecture de la lettre du beau-père de Shenhua dans la grotte de Shenmue II,
2) Une musique de combat inédite (et qui reprend le thème de Shenhua),
3) Une musique d’entraînement au combat inédite,
4) Le thème de Shenhua joué à la flûte (Yu Suzuki imagine alors une scène où Shenhua jouerait seule),
5) Le thème de Shenhua « Flower girl » de l’OST de Shenmue 1.

– Yu Suzuki parle de quatre versions du main theme, mais il s’avère que c’est en fait quatre versions du thème de Shenhua « Sedge Flower » (et non le thème de Shenmue « Sedge Tree »).

Les questions du public

Quelques questions sont réservées au public. Une question est posée concernant une possible sortie sur Xbox One. Réponse de Yu Suzuki : « Pour l’instant, il est prévu sur PlayStation 4 et PC. ».

Autre sujet récurrent : Shenmue I et II HD. Le traducteur Kenji Kojima répond à la place de Yu Suzuki : « Désolé mais c’est une licence SEGA donc aucun projet de ce type n’est actuellement prévu ».

Au sujet de la musique, une question est posée concernant l’implication de Yuzo Koshiro dans Shenmue III. Aucun contact n’a été pris avec lui pour le moment.

Pour finir, une question très intéressante est posée : « Dans Shenmue III, quelle est la place de l’arbre Shenmue et de la magie ? » Yu Suzuki ne définirait pas ça comme étant « magique » mais plutôt « mystique », dans le sens « phénomène naturel. Par exemple, extraire le Ki de la Terre pour le transformer en énergie, parce qu’il croit en partie à ce genre d’énergie mystérieuse (sans parler de choses occultes). Cela ne donnera pas l’impression de « Fantasy ». mais plutôt de phénomènes naturels, comme des « supers phénomènes naturels ».

Note :
– Rappelons que Yu Suzuki était revenu sur la fin de Shenmue II dans une interview donnée au site Eurogamer en octobre 2015.

(au sujet de la fin « mystique » de Shenmue II)
Quand on a fait Shenmue II, nous savions que c’était le dernier. Nous avions décidé de finir en beauté, c’est pour ça qu’il y a ces éléments fantastiques ! De plus, en Chine et au Japon, il y a une forte croyance, comme à Stonehenge en Angleterre et ses druides, que nous pouvons obtenir de l’énergie des esprits, des arbres et de la nature. On appelle ça le chi et il se transfère par le sentiment et l’émotion. Ce n’est pas la même chose que les fées et les démons fantastiques, c’est plus une puissance naturelle. Nous envisageons d’inclure cet élément dans Shenmue III.
Yu Suzuki, interview au site Eurogamer, 10/2015

Cette conférence s’achève sur cette dernière question.

Conclusion et impressions sur Shenmue III

Vous le savez, Shenmue est le jeu d’une vie pour Yu Suzuki. Quand bien même les conditions n’étaient pas favorables (voir notre dossier récapitulatif à ce sujet), il a toujours souhaité vouloir faire « son » Shenmue III. Maintenant qu’il en a l’occasion, on sent vraiment sa volonté de faire le jeu qui représente sa vision de Shenmue. En 2001, dans une interview accordée au magazine japonais Dorimaga (numéro du 9 septembre 2001), évoquant la dernière partie de Shenmue II à Guilin, il disait « Je sens que je suis en mesure d’y faire ressortir le véritable esprit de Shenmue ». Avec les images de décors déjà dévoilées, on sent déjà une certaine âme. Ce n’est pas pour rien que les premiers essais de prototype dévoilés laissent apparaître différents essais de météo, de lumière et de couleurs. Là où les deux premiers Shenmue mettaient plus en avant le côté multiculturel de Yokosuka et Hong Kong, ses habitants et l’ouverture vers l’extérieur, il semble que ce Shenmue III sera plus intime avec Ryo qui poursuit son apprentissage au contact de Shenhua et de la nature.

Autre point qui rassure, les plus perspicaces d’entre vous auront remarqué que le décor entourant la maison de Shenhua (ainsi que son intérieur) est identique au décor présent dans Shenmue II. En ajoutant cet élément aux propos de Yu Suzuki sur ses travaux sur les visages de Ryo et Shenhua, les musiques reprises des deux premiers volets ou encore les personnages qui feront leur retour, on peut être rassuré sur le fait que Shenmue III reprendra les ingrédients phares des deux premiers volets qui ont tant plu aux joueurs. Seule déception, le logo « Shenmue III » qui n’a plus rien à voir avec celui des deux premiers volets.

Et maintenant ? L’équipe de Ys Net travaille déjà depuis plusieurs mois sur les prototypes du jeu. Il reste encore 22 mois d’ici la sortie du jeu. Passé le MAGIC 2016 qui avait été annoncé depuis bien longtemps comme la première présentation officielle de Shenmue III post-E3 2015, on peut imaginer que la communication se fera très discrète dans les prochains mois afin que l’équipe se concentre sur le développement. A ce jour, rien n’a été annoncé en vue de l’E3 même si on sait que Yu Suzuki sera forcément présent car un dîner Kickstarter aura lieu. Rappelons tout de même qu’il a promis de donner régulièrement (une fois par mois) des nouvelles du développement sur Kickstarter. C’est en tout cas avec l’esprit rassuré et de belles promesses concernant Shenmue III que nous sommes repartis du MAGIC 2016…