Yu Suzuki

Identité
Fonction(s) :
Shenmue I : Producteur, directeur, scénariste
Shenmue City : Producteur, directeur
Shenmue II : Producteur, directeur, scénariste
Shenmue III : Producteur, directeur, scénariste
Nationalité : Japonaise
Naissance : 10/06/1958 (62 ans)
Lieu : Kamaishi, préfecture d'Iwate, Japon

Réseaux sociaux

Yū Suzuki (鈴木裕) est un créateur japonais de jeux vidéo, l’un des pionniers et visionnaires de l’industrie, également producteur, directeur et scénariste de la saga Shenmue.

Il a rejoint SEGA et son studio SEGA-AM2 en 19831 en tant que programmeur et producteur. Son tout premier jeu est un jeu de boxe en 2D appelé Champion Boxing sur la toute première console de salon de SEGA, la SG-1000. En l’espace de quatre ans, il crée des jeux d’arcade qui révolutionneront le monde des jeux vidéo, comme Hang On (1985, simulation de moto), Space Harrier (1985, shoot ’em up), Out Run (1986, simulation automobile) et After Burner (1987, combat aérien). Il est le créateur du premier jeu de course en vraie 3D, Virtua Racing (1992), et du premier jeu de combat avec des graphismes entièrement à base de polygones, Virtua Fighter (1993). En 1999, il révolutionne le jeu d’aventure en monde ouvert en créant Shenmue.

En 2003, Yu Suzuki entre dans le Hall of Fame de l’Academy of Interactive Arts and Sciences (AIAS). La même année, il quitte la direction de SEGA-AM2 pour fonder Digitalrex, une filiale chargée de développer des jeux d’envergure jouables en ligne. L’année suivante il prend la direction de l’AM Plus en tant que « R&D Creative Officer »2, suite à la réorganisation de SEGA depuis son rachat par Sammy.

En 2008, il crée en parallèle de ses activités chez SEGA son propre studio Ys Net3 dont l’activité est fondée sur le « planning, production et développement de logiciels ». Shenmue City est son tout premier projet.

En mars 2009, un communiqué publié sur le site de SEGA Sammy indique que Yu Suzuki a décidé de quitter son rôle de « R&D Creative Officer » au sein d’AM-Plus mais reste cependant au sein de la division Amusement R&D et d’AM-Plus avec une autorité diminuée4.

Yu Suzuki n’occupe alors plus le même rôle chez SEGA à compter de septembre 2011, devenant simple consultant5. En parallèle, on apprend que Yu Suzuki travaille aussi en tant que conseiller pour la société Premium Agency6, qui produit du contenu digital, dont des jeux vidéo mobiles et sociaux.

Le 14 juin 2015, Yu Suzuki fait du « teasing » avec une photo d’un chariot élévateur qui a pour légende « J’ai trouvé ça à l’E3 »7. Le lendemain, au cours de la conférence de Sony à l’E3 2015, il annonce le lancement de la campagne Kickstarter pour financer Shenmue III8 dont il est le producteur, directeur et scénariste.

Ses jeux phares

Hang OnHang-On (1985) sur borne d’arcade et Master System est un jeu de course de moto, l’un des premiers avec des graphismes 16 bits en pseudo 3D (la technologie Super Scaler de SEGA). Il s’agit du deuxième jeu de Yu Suzuki et de son premier succès mondial.

Space Harrier

Space Harrier (1985) est un jeu de shoot qui a su révolutionner le genre en proposant des décors et des graphismes en 3D. La particularité de ce jeu était que le joueur évoluait dans des lieux défilant à toute vitesse et une cabine d’arcade motorisée.

Out RunOut Run (1986) vous propose de contrôler un voiture rouge, ressemblant étrangement à une Ferrari dans des décors somptueux. Le but, comme Hang On, est de franchir tous les checkpoints en temps limité, le tout avec une difficulté croissante.

After BurnerAfter Burner (1987) est un jeu de shoot où vous contrôlez un avion dans des aires de combat hyper réalistes, finalement assez proches des jeux d’aujourd’hui. La borne d’arcade pouvait pivoter pour que le joueur ressente les sensations d’un véritable pilote.

Virtua Racing

Virtua Racing (1992) est le premier jeu de Sega à utiliser le système Model 1. Tout en 3D, ce jeu de F1 proposait des graphismes très modernes pour l’époque avec des décors et des voitures très détaillées graphiquement. À noter la possibilité de changer d’angle de caméra.

Virtua Fighter

Virtua Fighter (1993) est le premier véritable jeu de combat à base de polygones qui a su révolutionner le genre en proposant des mouvements très réalistes et inspirés de vrais styles d’arts martiaux. Dans ce volet, le nombre de personnages était de 8.

Le saviez-vous ?

  • Yu Suzuki a admis dans une interview que si Shigeru Miyamoto est le père des jeux vidéo alors cela fait de lui la mère9.
  • En 1994, lors de son voyage en Chine pour ses recherches sur Virtua Fighter et le futur Virtua Fighter RPG, il a rencontré un grand Maître du style Baji quan nommé Wu. Ce grand maître avait bu trop de saké et son style s’est transformé en style du maître bourré qui lui inspira le personnage de Shun Di dans Virtua Fighter 2. Il était tellement ivre qu’il n’a pas pu retenir l’un de ses coups et a blessé Yu Suzuki à la tête10 mais ce dernier en garde un très bon souvenir.
  • Il est peintre à ses heures et le site de SEGA AM2 permettait à l’époque (2002) d’admirer ses toiles.

Certaines de ses peintures représentent des lieux français comme Saint-Paul de Vence (en particulier la photo sur laquelle Suzuki-san est présent).

  • Il a rencontré des personnalités très connues comme Michael Jackson, Steven Spielberg ou George Lucas11.

En savoir plus

Sources

  1. Ys Net – The works of Yu Suzuki
  2. Communiqué officiel de SEGA Sammy, 13 juin 2007
  3. Ys Net
  4. Gamespot : Shenmue creator steps down at Sega 
  5. Gamasutra : Yu Suzuki At A Time Of Transition
  6. Gameblog :Yu Suzuki rejoint la société Premium Agency
  7. Compte Twitter officiel de Yu Suzuki
  8. Kickstarter de Shenmue III
  9. The Disappearance of Yu Suzuki: Part 21up.com
  10. Postmortem de Shenmue GDC 2014 (Version Française)
  11. Interview de Cédric Biscay en 2013